Lyon. Des militants écologistes perturbent des cérémonies de vœux

© SEBASTIEN LAPEYRERE/LA DEPECHE DU MIDI/MAXPPP
© SEBASTIEN LAPEYRERE/LA DEPECHE DU MIDI/MAXPPP

Jeudi 18 janvier au soir, lors de la cérémonie des voeux, dans le 3e arrondissement de Lyon, des activistes ANV-COP21 ont investi la cérémonie des voeux pour dénoncer l'inaction face à la pollution. 

Par Emilie Henny

Un masque pour dénoncer l'inaction face à la pollution. Ce jeudi, des militants d'Alternatiba/action non-violente COP21 (ANV-21) ont réalisé une action lors de la cérémonie des voeux du 3ème arrondissement à Lyon mais aussi à Saint-Genis-Laval (69). Vêtus de tee-shirt jaunes et de masques blancs, ils étaient 31 à investir les deux cérémonies et à se lever pendant le discours.
 

Cette action intervient quelques jours avant le vote, à la Métropôle, sur la création de la Zone de Faibles Emissions, le 28 janvier, qui doit créer un périmètre interdit aux véhicules professionnels les plus polluants.

De nombreuses revendications 

Alternatiba/ANV Rhône soutenu par Greenpeace, n'est pas le seul collectif à interpeller les élus. La Ville à Vélo, le collectif VALVE, le Collectif contre la pollution – Ecole Michel Servet, les organisateurs des marches pour le climat et la Coalition Climat Rhône, souhaitent que les élus de la Métropole aillent plus loin dans la lutte contre la pollution. Leurs revendications : 
  • L'interdiction des véhicules diesel des particuliers dans la ZFE à partir de 2024, et essence dès 2028
  • La mise en place d'une journée sans voiture tous les mois
  • La publication des chiffres des mesures de la pollution réalisées dans les écoles de la métropole.

Sur le même sujet

Les + Lus