A Lyon, on a cherché des “Gobbee Bike”

Après avoir retiré ses vélos à Lille, Reims et Bruxelles, la start-up "Gobbe bike" ne donne plus signe de vie à Lyon. / © JC Adde / France 3
Après avoir retiré ses vélos à Lille, Reims et Bruxelles, la start-up "Gobbe bike" ne donne plus signe de vie à Lyon. / © JC Adde / France 3

En décembre 2017, la société annonçait plus de 400 de ces vélos en libre service à Lyon. 2 mois plus tard, on ne trouve plus trace des "Gobee.bike".

Par Mathieu Boudet

L'aventure "Gobee.Bike" ressemble de plus en plus à un fiasco économique. En décembre 2017, la société annonçait plus de 400 de ces vélos en libre service à Lyon. 2 mois plus tard, on ne trouve plus trace des Gobee.bike.


Des vélos en libre-service, sans borne



Sur le papier, le système paraissait séduisant : plus besoin de bornes pour ranger les vélos. L'utilisateur géolocalise uson vélo via une application et scanne son smartphone pour le déverrouiller. A la fin de son trajet, il le dépose où bon lui semble. Mais dès son lancement, Gobee.bike a été confronté aux dégradations, aux vols et à la "privatisation" de ses vélos par certains usagers. 



Un déclin rapide



Très vite, les vélos disparaissent, et ceux que l'on peut encore trouver sont bien souvent hors d'état de fonctionner. A Lille, Reims et Bruxelles, la société ferme le rideau quelques mois après son apparition. A Lyon, aucune annonce n'a été faîte par la société, mais la fermeture ne fait pas de doute. Nos journalistes Julien Sauvadon et Jean-Christophe Adde se sont lancés dans la recherche de Gobee.bike à Lyon. Voyez le résultat !


Intervenant : Pierre Hémon, Conseiller pour les transports à la Métropole de Lyon

Sur le même sujet

Thierry Lhermitte évoque le Cantal et son prochain spectacle à Clermont-Ferrand

Les + Lus