Lyon : Le PDG du Dauphiné Libéré comparaîtra pour violence sur conjoint

Christophe Tostain, PDG du Dauphiné Libéré, va comparaître devant le tribunal correctionnel de Lyon pour "violence sur conjoint". Une femme s'est présentée dimanche à la gendarmerie de Tassin en disant qu' "elle avait été frappée par son concubin".       

Par Ph.Bette avec l'AFP

Le PDG du quotidien régional "Le Dauphiné Libéré" a été déféré mercredi devant le parquet de Lyon pour "violence sur conjoint". Il a été placé sous contrôle judiciaire. Il devra répondre de ses actes devant le tribunal correctionnel de Lyon.

L'affaire débute dimanche avec le dépôt d'une plainte à la gendarmerie de Tassin-la-Demi-Lune. Une femme explique qu'"elle a été frappée par son concubin". Les gendarmes se rendent à son domicile et trouvent Christophe Tostain "fortement alcoolisé et violent". Ils se font insulter et Mr Tostain les menace de "les faire muter", en raison de ses relations.  

Mr Tostain, s'exprimant en tant que personne privée, a répondu à l'AFP, Il reconnaît être visé par une plainte mais souligne qu' "il n'est pas mis en examen, ni condamné" et qu'il fera valoir ses arguments devant le tribunal : " La genèse de cette affaire étant strictement privée, sans aucun lien avec mon activité professionnelle, je ne veux pas davantage étaler ma vie privée. Je souhaite seulement dire que tous ceux qui me côtoient professionnellement savent que ce qui m'est reproché est à mille lieux de ma personnalité et de mon comportement", a-t-il ajouté.

Interrogé par nos soins, Christophe Tostain a encore insisté sur le caractère privé de cette affaire, n'engageant pas le journal dont il est le PDG . Il s'est dit par ailleurs "serein et confiant" concernant ses prolongements judiciaires.     

La procédure de convocation en justice est utilisé dans les affaires ne nécessitant pas l'ouverture d'un information judiciaire et ne suppose pas de mise en examen    




   

Sur le même sujet

Les + Lus