Lyon : Pierre Vignon, le prêtre qui avait demandé la démission de Mgr Barbarin réagit à sa sanction

Pierre Vignon est toujours prêtre, mais n'est plus juge ecclésiastique de Lyon depuis hier jeudi 1er novembre. Une décision qui vient sanctionner les prises de position du prêtre à l'encontre du cardinal Philippe Barbarin. A l'occasion de la célébration de la messe des défunts, il s'exprime.

Le père Pierre Vignon dans son église de La-Chapelle-en-Vercors (Drôme).
Le père Pierre Vignon dans son église de La-Chapelle-en-Vercors (Drôme). © France 3 Rhône-Alpes
Pierre Vignon ne siégera plus au tribunal ecclésiastique de Lyon. Voilà ce qu'il coûte de se dresser contre le cardinal Barbarin.

Le prêtre catholique du Diocèse de Valence très investi dans le soutien aux victimes d’abus sexuels dans l’Eglise et qui avait demandé en août la démission du cardinal Philippe Barbarin, a été remercié par les évêques de ses fonctions au tribunal ecclésiastique de Lyon.

Toujours présent auprès de ses fidèles Drômois, le père Vignon, n'est pas en colère mais déçu de voire l'omerta perdurer : 
 
durée de la vidéo: 01 min 10
Père Vignon

 
Le cardinal et archevêque de Lyon, Philippe Barbarin est mis en cause pour ne pas avoir signalé à la justice les agissements de son subordonné l’abbé Bernard Preynat, soupçonné d’abus sexuels sur des dizaines de jeunes scouts dans les années 80.

La pétition relayant la demande de démission du cardinal avait dépassé les 100 000 signatures. 


   Cette décision intervient alors que la conférence des évêques de France doit recevoir des victimes de pédophilie ce week-end, à Lourdes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société pédophilie faits divers procès barbarin justice