Lyon : quatre policiers blessés par un chauffard

Selon des sources policières, un véhicule a percuté volontairement des voitures de policiers dans la nuit mardi 18 mai. Quatre agents ont été légèrement blessés. 

Un automobiliste aurait "volontairement" percuté des voitures de police à Lyon, mardi 18 mai à 23h10, selon le syndicat FO Police. Quatre fonctionnaires sont blessés.

 

Refus d'obtempérer

Les agents de la police municipale de Lyon procédaient à un contrôle nocturne quand ils ont fait face à un véhicule roulant à vive allure, et refusant d'obtempérer. "Les policiers étaient positionnés sur le quai Perrache. Ils ont poursuivi le chauffard jusqu'à la rue Garibaldi, et ont été rejoints par des renforts. Le véhicule a alors percuté trois voitures de police", précise la DDSP (Direction Départementale de la Sécurité Publique) du Rhône. Quatre agents, qui étaient dans les véhicules, ont été touchés, mais on ne connaît pas encore le nombre d'interruptions de travail qui seront éventuellement délivrées aux victimes. A priori, aucune victime n'était gravement blessée. Le syndicat FO Police a rapporté l'évènement ce mercredi 19 mai sur Tweeter, sans commentaires, sinon le souhait d'un "bon rétablissement aux collègues". 

 

 

 

Deux suspects interpellés

Le chauffeur, un jeune majeur habitant de la métropole de Lyon, et le passager de son véhicule, ont été arrêté aussitôt et placés en garde à vue. Ils sont entendus par la Brigade des Accidents et Délits Routiers (BADR). A ce stade, le caractère volontaire de son acte reste donc présumé dans l'attente des investigations. Le maire de Lyon, Gregory Doucet, a apporté son "plein soutien aux quatre fonctionnaires" sur Twitter, ce mercredi matin.

 

 

Ce nouvel accrochage violent avec les forces de l'ordre intervient alors qu'un rassemblement national de policiers est organisé, ce mercredi 19 mai, devant l'Assemblée nationale à Paris, notamment pour réclamer plus de sévérité contre les agresseurs et tueurs de forces de l'ordre. Le 5 mai dernier, le policier Eric Masson avait été tué sur un point de deal à Avignon, peu après l'assassinat de Stéphanie Monfermé, agent d'administration, au commissariat de Rambouillet dans les Yvelines.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité