Lyon : de Richelieu à Claude Sautet, une exceptionnelle vente aux enchères de documents et d'autographes

Photos, souvenirs de tournage, plans de travail annotés par les réalisateurs. Une vente aux enchères exceptionnelle a lieu ce mercredi 17 et jeudi 18 juin à Lyon. Un beau rendez-vous pour les amoureux d’art et d’histoire.
D'un important ensemble de scripts originaux de films de Claude SAUTET et Robert BRESSON (Les Misérables, J'irai cracher sur vos tombes, au hasard Balthazar, les Choses de la Vie...), avec de nombreuses annotations, la plupart enrichis de photos originales prises durant le tournage des films. Provenance: Geneviève CORTIER, (scripte des films de Claude Sautet et Robert Bresson) rendez-vous à l hôtel des Vente de Lyon, les 17 et 18 juin, catalogue complet sur le site de Debaecque.
D'un important ensemble de scripts originaux de films de Claude SAUTET et Robert BRESSON (Les Misérables, J'irai cracher sur vos tombes, au hasard Balthazar, les Choses de la Vie...), avec de nombreuses annotations, la plupart enrichis de photos originales prises durant le tournage des films. Provenance: Geneviève CORTIER, (scripte des films de Claude Sautet et Robert Bresson) rendez-vous à l hôtel des Vente de Lyon, les 17 et 18 juin, catalogue complet sur le site de Debaecque. © Debaecque et Associés

Montand feuilletant un comics dans son bain, le reflet de Romy Schneider dans un miroir qu’essuie Claude Sautet, clope au bec… C’est une photo de tournage en noir et blanc. Pas n’importe quel tournage. Celui de César et Rosalie, film devenu l’un des classiques du cinéma français des années 70.

Mis à prix entre 300 et 400 euros, c’est le lot 67 bis de la belle vente organisée aujourd’hui à l’Hôtel des Ventes de Lyon, par la maison De Baecque. Les amoureux de l’univers de Sautet y trouveront aussi plans de tournages et tapuscrits annotés des Choses de la Vie, ou de Max et les Ferrailleurs. Une somme de documents précieux, qui appartenaient à Geneviève Cortier, scripte de cinéma.

 

L’expertise psychiatrique d’une tueuse en série

 

Mais les souvenirs de cinéma ne sont pas les seules raretés de cette exceptionnelle vente aux enchères. Les passionnés d’affaires criminelles peuvent aussi y faire provision de frissons, avec le lot 72 : le rapport d’expertise psychiatrique d’une certaine Jeanne Weber, surnommée l’ogresse de la Goutte d’Or. Une tueuse en série qui étrangla dix enfants, dont les siens, au début du 20ème siècle dans le quartier parisien de la Goutte d’Or, avant d’être internée. Le document qui dessine le portrait glaçant de la psychologie d'un assassin, vu par le prisme de la médecine aliéniste de l'époque.

 

Margot, Céline et les autres

 

Quant aux amateurs de documents historiques, ils feront leurs choux gras d’une lettre exceptionnelle, entièrement codée, signée du cardinal de Richelieu et datée du 5 novembre 1641. Ou encore d’une lettre manuscrite de la Reine Margot datée de 1582.

Au chapitre littéraire, pas mal de pépites à décrocher pour quelques centaines d’euros : des manuscrits de Paul Eluard, André Breton, Jean Giono ou encore Chateaubriand, avec un manuscrit truffé de repentirs et de ratures, ainsi qu’un brouillon de travail du chef d’œuvre de Camus, La Chute. Ou de cette lettre de Louis-Ferdinand Céline au journaliste lyonnais Charles Deshayes…. Postée de Copenhague en 1947, une lettre d’exil au ton désespéré, célinienne en diable…

Hôtel des Ventes de Lyon, les 17 et 18 juin, catalogue complet sur le site de Debaeque.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture patrimoine économie déconfinement société