VIDEO. Lyon : la barre Monmousseau à Vénissieux a été détruite en quelques secondes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Renaud Gardette avec Sophie Valsecchi et Vincent Diguat

La barre Monmousseau de Vénissieux (Métropole de Lyon) a été détruite à 10h30 vendredi 02 avril par explosion. Un moment très émouvant pour de nombreux habitants du quartier.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

La barre Monmousseau à Vénissieux (Métropole de Lyon) a explosée comme prévu vendredi 02 avril, à 10h30.

Vous pouvez revivre en vidéo ce moment :

durée de la vidéo: 00 min 21
La démolition de la barre Monmousseau

"C'est émouvant"

197 familles qui habitaient la barre d’immeuble ont été relogées. Environ 55% des anciens habitants ont été relogés à Vénissieux, 35% dans la Métropole, et le reste a été confié à d’autres bailleurs sociaux.

700 riverains étaient évacués ce matin par précaution. Les autres habitants proches de la zone devaient rester confinés chez eux. Au petit matin, avant l'évacuation générale du quartier, plusieurs habitants sont donc venus jeter un dernier regard à cet immense rectangle de béton de 15 étages. Un habitant en particulier : il habite dans la barre voisine au 7e étage. "C'est une histoire ici. J'ai le creux dans le ventre. Toute la nuit je me suis souvenu comment c'était ici, comment on se réunissait. C'est émouvant" nous dit-il.

"Il y a des gens qu'on a connu toute notre vie ici" témoigne une autre famille. "Ça fait un petit pincement quand-même ! C'est quelque chose qu'on avait devant les yeux à chaque fois qu'on était sur notre balcon. C'est tout un souvenir, toute une vie qui va être changée, modifiée." 

1.026 nouveaux logements

Pour la maire (PCF) de Vénissieux Michèle Picard, "le but avec cette démolition, c'est de raccrocher le centre-ville au reste du plateau des Minguettes, en créant par la suite du logement, des services publics et des espaces verts."

L'opération dite "Marché Monmousseau Balmes" fait 23 hectares et a pour objectid de poursuivre l'aménagement du cœur du plateau, avec une deuxième grande opération de renouvellement urbain. Le projet doit donc créer une nouvelle halle de marché, la construction d'une crèche, la démolition puis la reconstruction de l'école Charles Perrault, la démolition du gymnase Jacques Brel puis la construction d'un nouveau gymnase sur un autre emplacement, et enfin la démolition puis la reconstruction de la piscine Auguste Delaune. Un parc d'un hectare doit être installé, ainsi que la construction de plus de 1.000 nouveaux logements.

La barre de 110 mètres de long, avec 197 logements, a été construite à la fin des années 60. Il va maintenant falloir 5 mois pour retirer les 25.000 tonnes de gravats.

Ces derniers jours, c'est le sort d'un petit chat qui avait mobilisé beaucoup d'énergie pour les riverains, qui entendaient miauler dans l'immeuble. Le chef de chantier a réussi à piéger et récupérer le matou avant la démolition. 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité