Cet article date de plus de 5 ans

Lyon: le théâtre des Celestins est toujours occupé par des intermittents

Plusieurs scènes régionales sont toujours occupées, ce vendredi 29 avril, par des intermittents du spectacle, notamment à Lyon. Une cinquantaine d'intermittents et précaires occupaient le théâtre des Célestins  alors qu'un accord a été signé jeudi 28 avril.
Lyon, le 28/04/2016
Lyon, le 28/04/2016 © France3 Ra
La direction des Célestins indiquait qu'elle ne demanderait pas leur évacuation. "Ca se passe en toute intelligence et dans la sérénité", indique la secrétaire générale du théâtre Erika Brunet. Les représentations théâtrales doivent reprendre mardi 3 mai.

L'accord trouvé par les organisations de salariés et d'employeurs sur le régime d'assurance chômage des intermittents, doit encore recevoir le feu vert des partenaires sociaux au sein de l'Unedic, qui gère l'assurance chômage.
Cet accord, signé jeudi par les fédérations CGT, FO, CFTC, CFE-CGC (salariés) et la Fesac (employeurs), est une première dans le secteur. Il comporte "des avancées importantes", selon la CGT-Spectacle (majoritaire).

Mais il ne respecte pas la lettre de cadrage financier signée par le Medef, la CFDT, la CFTC et la CFE-CGC (mais pas par la CGT). Ce cadrage impose au régime des intermittents un effort global de 185 millions d'euros d'économies par an d'ici à 2018.
La ministre de la Culture, Audrey Azoulay, qui a qualifié l'accord d'"historique", avait demandé jeudi aux intermittents de cesser les occupations de salles de spectacle.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation social économie grève