Lyon : un parc de surf indoor avec la plus grande vague artificielle d'Europe

Publié le Mis à jour le
Écrit par T. Touchais avec B. Métral et S. Goldstein
De novice à professionnel, le parc aquatique de surf indoor est accessible à tous les niveaux grâce à sa vague modulable.
De novice à professionnel, le parc aquatique de surf indoor est accessible à tous les niveaux grâce à sa vague modulable. © S. GOLDSTEIN

Dans le Rhône, faire du surf, c'est utopique ? Plus maintenant. Dans le complexe de loisirs situé au pied du Groupama Stadium à Décines-Charpieu, la première salle française de surf indoor en eau profonde a ouvert ses portes. On y trouve la plus grande vague artificielle d’Europe.

Un pied devant, un pied derrière et ça y est, Maxime tient debout sur sa planche de surf ! Une première expérience, non pas sur la côte Atlantique, mais à Décines-Charpieu près de Lyon, au sein de la première salle française de surf en intérieur.

Le parc aquatique a ouvert ses portes en juin sur le site du parc OL. Sa particularité : on peut y surfer sur la plus grande vague artificielle d’Europe. Un concept qui séduit les novices, comme Maxime : « Super sensation, c’est très amusant, c’est assez sécurisant aussi de savoir qu’on est ramenés rapidement. »  

Moins de difficultés, plus de plaisir

« C’est super ! Regarde un peu devant et ça va t’aider ! » Au bord du bassin, Tom Fernandez, le moniteur du parc aquatique, conseille les clients sur le positionnement des jambes. En quelques minutes, les néophytes surfeurs trouvent l'équilibre. « Comme on élimine tout le côté difficile du vrai surf, on arrive à faire surfer la majorité des apprentis en une quarantaine de minutes », précise Tom Fernandez.

Moins de difficultés à maîtriser la vague, c’est plus de temps passé à surfer. « L’océan, on passe 95% du temps à ramer dans le dur, analyse Freddy, apprenti surfeur. Là, on passe 95% du temps debout sur la planche donc c’est un réel plaisir. »

Une expérience adaptée à tous les niveaux

En permanence, 500 mètres cubes d’eau sont propulsés sur un clapet, le tout en circuit fermé. D’un enfant de huit ans à un surfeur aguerri, la vague est modulable et s’adapte à tous les niveaux. « Elle varie instantanément de 80 centimètres à 1,50 mètre en fonction du niveau du pratiquant », explique Aymeric Désert, le fondateur du projet.

« Un initié avec un petit niveau de surf, on va lui mettre une vague toute douce à 80 centimètres avec peu de volume d’eau. En revanche, un surfeur très aguerri voire un professionnel, on va lui mettre une vague très puissante avec 1,50 mètre de hauteur », détaille Aymeric Désert.

La vague lyonnaise exportée en Europe

Pour que ce projet voit le jour, plus de trois millions d’euros ont été investis. Deux mois après son ouverture, le parc aquatique attire même les meilleurs surfeurs français. À tel point que le concept devrait être exporté dans dix autres villes européennes.

Si vous aussi, vous voulez tenter l’expérience, comptez 54,90€ de l’heure pour un adulte, 44,90€ pour les moins de 21 ans et étudiants.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.