Marche contre Monsanto à Lyon : Les abeilles empêchées par la police

Les manifestants avaient commencé leur happening quand la police est intervenue / © Bérengère Bourgeot. F3
Les manifestants avaient commencé leur happening quand la police est intervenue / © Bérengère Bourgeot. F3

Les militants avaient prévu plusieurs actions théâtrales en presqu'île à Lyon en cette journée internationale contre Monsanto. La police est intervenue rapidement pour les déloger et les faire sortir du périmètre d'interdiction de manifester. 

Par Bérengère Bourgeot

Environ 50 militants d'Action Non Violente Cop 21, Greenpeace, Extension Rebellion et Nous voulons des coquelicots s'étaient donnés rendez vous ce samedi après midi aux Cordeliers afin de manifester contre Monsanto.
Ils avaient choisi quatre lieux symboliques en presqu'île de Lyon, Cordeliers, Bellecour, le Palais de justice et le Vieux Lyon et comptaient bien à chaque fois y organiser une petite scènette au scénario tout aussi symbolique : des abeilles butinent, puis arrivent les pesticides, les lobbyistes et les décideurs....

Oui mais voilà.....

Samedi de manifestation gilets jaunes oblige, un périmètre d'interdiction de manifester a été dressé par arrêté préfectoral. Les abeilles ont donc été chassé certes par les faux pesticides, mais surtout par une dizaine de policiers, mettant un terme au happening : 
 
Manifestation contre Monsanto
Une action non violente était en cours quand les forces de l'ordre sont intervenues
La police a relevé l'identité des manifestants. Pour non respect d'un arrêté préfectoral, ils encourent une amende de 135 euros.
Tout s'est passé dans le calme et les militants ont décidé, contraints et forcés, d'aller manifester hors périmètre, dans le quartier de la Croix Rousse et de la place Sathonay.

Cette journée de mobilisation est pour les manifestants l'occasion de dénoncer les conséquences de santé publique et environementales des produits Bayer et le lobbying de la firme.

Sur le même sujet

Grêle en Drôme : un nouveau coup dur

Les + Lus