Mariage qui dégénère à Bron : un père et ses deux fils comparaissent devant le tribunal de Lyon

Après le mariage qui a dégénéré à Bron (Métropole de Lyon) samedi 19 septembre, 3 personnes ont été interpellées et ont été convoquées au Tribunal de Lyon après le dépôt de plusieurs plaintes. Ils ont été placé sous contrôle judiciaire.

A Bron, les traces des incendies de voitures et de poubelles étaient encore visible, dimanche 20 septembre, au lendemain des heurts qui ont suivi un mariage qui a dégénéré.
A Bron, les traces des incendies de voitures et de poubelles étaient encore visible, dimanche 20 septembre, au lendemain des heurts qui ont suivi un mariage qui a dégénéré. © FTV
Trois personnes étaient présentées au Tribunal de Lyon vendredi 25 septembre en comparution immédiate après le mariage à Bron (Métropole de Lyon) qui a dégénéré et déclenché des émeutes toute une partie de la nuit.

Plusieurs plaintes ont été déposées, notamment pour "menaces de commettre un crime" et "délit contre les biens".

Ces trois personnes ont été placées sous contrôle judiciaire dans l’attente de leur jugement qui aura lieu devant la 12ème chambre du tribunal correctionnel de Lyon le 26 octobre prochain. Dans le cadre de ce contrôle judiciaire, ces personnes se sont vu notifier l’interdiction de paraitre à la marie de Bron et l’interdiction d’entrer en contact avec les victimes.

 


Samedi 19 septembre, peu avant leur mariage, "les futurs mariés et leurs convives sont arrivés avec un retard significatif" à la mairie, après avoir circulé dans la ville "à vive allure et avec des véhicules de grosse cylindrée" selon la police, et "ne respectant pas la signalisation."

L'élue en charge du mariage a au départ refusé de célébrer le mariage, et "des insultes et des menaces fusaient dans l’assemblée" toujours selon la même source qui précise qu'une trentaine de personnes ont tenté de pénétrer de force dans la mairie.

Le frère du futur mari aurait tenté d’arracher la bombe de gaz lacrymogène d’un policier, et une autre personne aurait bousculé un policier.  Le père de famille, placier à la mairie de Bron, aurait "menacé de faire sauter les marchés".

La scène a été filmée par le système de vidéo-surveillance de la mairie. La Brigade de Sûreté Urbaine a interpellé 3 membres d’une même famille demeurant à Bron. Les deux frères ont été interpellés à leur domicile, le père se présentant par la suite. Ils ont tous été placés en garde à vue.

Il ont nié les faits pendant leur audition par les enquêteurs.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique société