Migrants - Un immeuble réquisitionné à Villeurbanne par des collectifs et associations

Publié le Mis à jour le

Samedi 13 janvier, en marge de la manifestation en soutien aux migrants qui se déroulait à Lyon, des collectifs de soutien aux migrants ont annoncé avoir réquisitionné un nouvel immeuble. Ce dernier se trouve à Villeurbanne. Rencontre avec un membre du collectif Agir Migrants Lyon.

Un nouvel immeuble a été réquisitionné par des collectifs et des associations qui veulent venir en aide aux migrants qui dorment à la rue. Ces militants parlent d'une "réquisition citoyenne". Il s'agit d'un immeuble d'habitation inoccupé depuis des années et qui appartiendrait à la Métropole de Lyon. Cette nouvelle réquisition qui a eu lieu le mercredi 10 janvier a été rendue publique samedi 13 janvier, en marge d'une manifestation de soutien aux migrants. Des banderoles ont été placées sur la façade de la bâtisse vide... 



Cet immeuble de trois étages compte une dizaine d'appartements inoccupés. Il n'y a pas de chauffage mais de l'électricité et de l'eau courante. Bémol : la bâtisse nécessite beaucoup de travail et de nettoyage avant de pouvoir héberger des personnes. D'ici quelques semaines, plusieurs familles pourraient trouver refuge dans ces murs. Les associations souhaiteraient reloger ici, une partie des familles qui campent depuis quelques mois dans le 3ème arrondissement de Lyon, près de l'esplanade Nelson Mandela.



Un nouvel immeuble occupé par des collectifs et des associations qui veulent venir en aide aux migrants qui dorment dans des tentes à Lyon: Une "réquisition citoyenne" selon eux. Il s'agit d'un immeuble d'habitation inoccupé depuis des années et qui appartiendrait à la Métropole. Après l'annonce samedi 13 janvier de cette réquisition, rencontre avec un des représentants de l’un des collectifs à l'origine de cette action. Intervenant : Stéphane Bruer, Collectif "Agir Migrants Lyon" ©France 3 RA

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité