• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Des militaires lyonnais en partance pour le Mali

Les forces françaises sont présentes pour faire reculer les groupes terroristes. / © ERIC FEFERBERG / AFP
Les forces françaises sont présentes pour faire reculer les groupes terroristes. / © ERIC FEFERBERG / AFP

Des militaires appartenant au 7e régiment du matériel vont être envoyés au Mali, dans les heures à venir, selon une information du site Lyon Capitale. Détails.

Par Sarah Rebouh

Ils sont plus de 20 Lyonnais et 25 Grenoblois (caserne de Varces) à s'être préparés pour rejoindre le Mali, où plus de 750 militaires français sont déjà sur place, pour mener à bien l'opération intitulée "Serval". Le départ des militaires est prévu ce mercredi 16 janvier ou jeudi 17 pour une durée de 4 à 6 mois.

"Le lieutenant-colonel Esteban, Chef de Corps du régiment lyonnais, a annoncé par ailleurs l'envoi d'une centaine d'autres soldats dans une quinzaine de jours, si les moyens de transport le permettent" précisent également nos confrères. Ces soldats ont pour mission d'assurer la maintenance, la réparation et l'entretien du matériel français.

François Hollande, qui a annoncé que cette guerre ne devait pas durer dans le temps, a indiqué que 2500 soldats seront déployés, à terme, au Mali.

La France en "première ligne"


Jean-Marc Ayrault, ministre de l'Intérieur, s'est appliqué à rappeler le but de "l'opération Serval". Le premier objectif est d'"arrêter l'offensive des groupes terroristes". Le second "est de préserver l'existence de l'Etat malien et de lui permettre de recouvrer son intégrité territoriale et sa totale souveraineté". Pour finir, les forces françaises devront "préparer le déploiement de la force d'intervention africaine autorisé le 20 décembre dernier par le Conseil de sécurité de l'ONU".



Sur le même sujet

Jean-Claude Daurat, président de la communauté de commune Ambert - Livradois Forez

Les + Lus