MUSIQUE. Frédéric Bobin cisèle de belles chansons, tout simplement, dans #STUDIO3

#STUDIO3 accueille, à Lyon, Frédéric Bobin pour une session live très chanson française devant les caméras de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes. Un beau moment avec cet artiste au répertoire riche de portraits et de rencontres pleines de vie.
 

Le chanteur Frédéric Bobin invité de #STUDIO3 sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.
Le chanteur Frédéric Bobin invité de #STUDIO3 sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes. © Franck Giroud / FTV

La période est un peu celle des entre-deux pour Frédéric Bobin. Entre deux confinements, entre deux albums. Dans son programme qui doit comme pour beaucoup d’artistes, sans cesse s’adapter, le chanteur prévoit de sortir un nouvel album l’an prochain. Frédéric Bobin est de ces artistes qui promènent leur univers de chanson en chanson, j’oserai dire à l’ancienne, avec un savoir-faire du texte et de la musique  qui nous raconte la vie des hommes tout simplement.

L’aventure a commencé très jeune pour lui. Toujours avec son frère. Il raconte :"Nous partagions la même chambre et nous écrivions des chansons. Mon frère les textes, moi la musique et notre premier public était sans doute nos ours en peluche". Aujourd’hui, le partage de la création est toujours le même entre les deux frangins. Frédéric Bobin et son frère, Philippe, cisellent leurs chansons de style folk français comme à leurs débuts, il y a quinze ans. Ils s’inspirent de leurs vies, des films qu’ils voient, des livres lus. Et Frédéric constate avec enthousiasme que son métier de chanteur lui offre la possibilité de tisser des liens.

Petit clin d’œil à son complice de cette session live, Clément Soto à la guitare avec qui il joue depuis deux ans. Il a partagé de beaux moments musicaux, dans un duo avec Kent par exemple, en croisant les répertoires avec Michèle Bernard, ou en première partie de Gauvain Sers sur la scène de l’Olympia. Bien sûr la sève de son art, c’est la scène, mais l’époque l'en prive cruellement. Durant ce second confinement, Frédéric Bobin a offert au public, sur les réseaux sociaux, des chansons d’artistes français qu’il a revisitées sobrement, guitare-voix. Et l’on retrouve dans ses choix, ses inspirations : Les trois B : Brel, Brassens, Barbara ou plus récents, Bertrand Belin, Dominique A, Katerine, Emily Loizeau, Franck Monnet, Clarika ou les Têtes Raides …

Pour la session live de #STUDIO3,  Frédéric Bobin nous offre trois titres, deux de son dernier album et une chanson plus ancienne.

Les larmes d’or
Un titre qui donne son nom au dernier album. C’est un hommage aux artistes, de tout poil, comme aurait dit l’ami Georges (Brassens).
 

La vie qu’on aurait pu vivre
Cette chanson est tirée du dernier album. La vie, l’amour avec ou sans regret… Frédéric Bobin est accompagné de Clément Soto à la guitare.

 

Une goutte d’eau
 Pour Frédéric, cette chanson nous parle "des choses essentielles". Elle lui a été inspirée par le documentaire sorti il y a quelques années, intitulé "Demain", réalisé par Cyril Dion et Mélanie Laurent.

 


Album : "les larmes d'or"  sortie en 2018.

Site : Frédéric Bobin

 

 

 

 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture #studio3