Nuit de Fourvière : le public au rendez-vous en 2022 !

Après une édition annulée et une impactée par la Covid-19, les Nuits de Fourvière étaient de retour pour une édition "normale". Malgré cette année de reprise, les spectateurs ont bel et bien répondu présents.

"2019 c’est loin derrière nous. 2020 on oublie. 2021 ça a marché malgré quelques accidents de parcours parce qu’on était encore en période Covid. 2022 c’est le retour des Nuits de Fourvière dans toute leur splendeur !", auréolé d'un large sourire, Dominique Delorme, le directeur des Nuits, dresse le bilan de l'édition 2022 qui s'est clôturée ce samedi 30 juillet. C'est un énorme succès

Plus de 150 000 spectateurs 

Au total, ce sont environ 153 000 spectateurs qui ont répondu présents. Des chiffres équivalents aux éditions pré-covid. L’édition 2022 s’est écrite avec 178 représentations, dont 71 de théâtre, 50 de cirque, 11 de danse et 46 de musique. Le festival s'est étendu du 1er juin au 30 juillet. 

Pourtant, c'était loin d'être gagné. De nombreux événements culturels ont connu des difficultés à l'heure de la reprise suite au coup d'arrêt imposé par la crise sanitaire. "Le 15 mars, on a dévoilé le programme aux spectateurs et on a ouvert la billetterie. Là, on ne savait pas du tout ce qu’il y allait se passer", confesse Dominique Delorme. "Finalement en 2 jours, 60 000 billets étaient vendus. On a retrouvé l’enthousiasme des spectateurs !" jubile-t-il.

En plus du théâtre antique de Fourvière, lieux emblématique des nuits éponymes, le festival s'est produit dans 7 autres lieux, dont 2 petits nouveaux. Le perron du Théâtre National Populaire de Villeurbanne début juillet et les Subsistances où près de 5 000 personnes ont assisté aux différentes programmations artistiques proposées durant une semaine.

Une soirée karaoké pour terminer

En guise de dessert, les Nuits de Fourvière ont proposé aux festivaliers une soirée karaoké gratuite, en partenariat avec Arte. Les stars du soir n'étaient pas sur scène mais bien dans le public. "Sunny" de Boney M, "Dja Dja" de Aya Nakaura, "l'Indien" de Juliette Armanet... il y en avait pour tous les goûts et toutes les générations !

"D'être avec du monde, de chanter, c'est sympa" nous confie une jeune festivalière, malicieuse. "D'habitude c'est des concerts, on écoute. Là, on chante, c'est extra !", poursuit un spectateur plus expérimenté.

"Les gens savent que c'est la dernière fois qu'ils viennent aux Nuits de Fourvière de l'année alors ils se lâchent. Le programme est fait pour bouger en plus," nous explique une festivalière après quelques pas de danse. "C'est sympa, cela nous fait découvrir de nouveaux groupes," lance une autre. "C'est la première fois que je viens et ça donne envie de revenir !" conclu une jeune spectatrice, tout sourire.

L'organisation donne rendez-vous à ses festivaliers en mars 2023 pour la présentation du programme de l'année prochaine.

durée de la vidéo : 00h02mn00s
Dernière soirée et bilan des Nuits de Fourvière 2022 ©Francetv

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité