• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

OL-Besiktas : de sérieux incidents retardent le début du match d'Europa Ligue

© Max PPP
© Max PPP

De sérieux incidents ont émaillé la soirée de football au parc OL. Les supporters lyonnais ont envahi la pelouse du stade pour se soustraire à des projectiles lancés depuis le haut des tribunes. Des affrontements ont opposé des supporters turcs aux forces de l'ordre aux abords du stade.         

Par Philippe Bette

Nous vous parlions d'une rencontre explosive entre l'OL et le club turc du Beksitas Istanbul comptant pour les quarts de finale de la ligue Europa  ... De fait , le parc OL a été le théâtre de très sérieux incidents vers 20h45. A un quart d'heure du début du match , les supporters lyonnais ont envahi la pelouse pour se mettre à l'abri de projectiles lancés par des supporters turcs. Des bombes agricoles ont été en effet lancées dans leur direction.


Des échauffourées ont ensuite opposé des supporters lyonnais aux supporters turcs dans les tribunes.  
 



Le président de l'OL Jean-Michel Aulas a ensuite pris le micro du kop pour s'exprimer au milieu des supporters lyonnais, pour les inviter à regagner les tribunes. Ce qu'ils ont fait une dizaine de minutes plus tard.  
© AFP
© AFP
© AFP
© AFP
  
Par ailleurs, dans l'après-midi ,  de violents incidents ont éclaté aux abords du stade entre les forces de l'ordre et des supporters turcs mais aussi entre fans de l'OL et supporters du club turc.. Des premiers accrochages ont débuté dès 16H30 sur le parvis central à la sortie du tramway conduisant au grand stade.

Les CRS sont intervenus à coups de gaz lacrymogènes pour les séparer et cloisonner les deux groupes. Auparavant, quelques Turcs venus d'Allemagne s'étaient rendus dans l'OL Store du stade pour acheter des billets, ce qui leur a été refusé car le match se jouait à guichets fermés. En colère, ils ont brisé deux portes vitrées du magasin et mis la boutique sens dessus dessous. Ils ont été dispersés par la sécurité sans arrestation.

La pelouse envahie 


15 minutes avant le début du match, les supporters lyonnais ont donc envahi la pelouse du stade pour se protéger des tirs de fusées. Après un moment de confusion générale, le match a en définitive débuté avec 50 minutes de retard.  

Le premier but marqué par le Beksitas aprés 22 minutes de jeu a rallumé le feu dans les tribunes occupées par les supporters turcs.




  

 

Sur le même sujet

Simone l'élue

Les + Lus