Olympique Lyonnais : un 13ème championnat consécutif pour les filles

24 avril 2019, au stade Gaston Gérard à Dijon, D1 féminine de football, 21ème journée. La joie pour Wendy Renard, Shanice Van de Sanden et Jessica sFishlock : les Lyonnaises sont championnes de France pour la 13 eme fois consécutive. / © NICOLAS GOISQUE/MAXPPP
24 avril 2019, au stade Gaston Gérard à Dijon, D1 féminine de football, 21ème journée. La joie pour Wendy Renard, Shanice Van de Sanden et Jessica sFishlock : les Lyonnaises sont championnes de France pour la 13 eme fois consécutive. / © NICOLAS GOISQUE/MAXPPP

Les lyonnaises se sont adjugées un 13eme titre consécutif en championnat lors de leur déplacement à Dijon mercredi 24 avril. En battant les bourguignonnes 4 à 0 avec deux cadres majeurs préservées en vue de la demi-finale retour, elles ont réaffirmé leur statut avant le choc contre Chelsea.

Par CC avec AFP

Les féminines de l’OL ont ajouté une nouvelle pierre dans leur jardin déjà très fourni, en s'adjugeant un 13e titre consécutif mardi 24 avril à Dijon .

Lors de ce déplacement, qui avait vu les cadres Wendie Renard et Dzenifer Marozsan être préservées en prévision de la demi-finale retour à Chelsea, les lyonnaises ont corrigé les bourguignonnes 4 à 0.
 

4 buts, tous en seconde période


À l’issue de la première mi-temps le score, nul et vierge, n’était pourtant pas très flatteur.

Mais à la reprise c’est Amel Majri (48eme) qui a débloqué le compteur. Dans la foulée, Eugénie Le Sommer (62 eme) puis Griefge Mbock (65eme) et Shanice Van De Shanden ont complété le tableau.
 

Amandine Henry incertaine pour Chelsea


Un bémol toutefois : la blessure d’Amandine Henry touchée à la cheville. Un fait de jeux qui rend la milieue de terrain lyonnaise très incertaine pour la demi-finale retour de la ligue des champions dimanche à Londres contre Chelsea.
 

Aulas pas content de match entre deux grands rendez-vous


Le président Jean-Michel Aulas n’a d’ailleurs pas manqué de souligner "l’iniquité de la situation".Il a condamné le fait d’avoir dû jouer un match de championnat entre deux matchs de demi-finale de Champions League.

« C’est du jamais vu dans le football français. Est-ce que c’est du football féminin ? En tout cas ce n’est pas à l’honneur de ceux qui ont pris la décision (de faire jouer ce match mercredi) et nous devons faire face a la blessure de notre joueuse. »

A Londres, les filles de l'OL vont jouer pour un ticket en finale et potentiellement un 4ème titre après 2012, 2016 et 2017.
 

Les réactions d'après match

Ada Hegerberg (attaquante de Lyon) : "C'est un titre fantastique, difficile à obtenir. Je suis vraiment très heureuse. Ce groupe peut encore s'améliorer, progresser. Ce n'est pas parce qu'on a encore gagné le championnat qu'il faut se relâcher. Au contraire, cela doit nous motiver pour aller en chercher d'autres. C'est bien pour la confiance d'avoir gagné ce titre avant le match à Chelsea dimanche, mais chaque compétition est différente."

Jean-Michel Aulas (président de Lyon, sur OLTV) : "Treize, c'est un chiffre magique qui en général porte bonheur. Il y a une immense fierté. Cela paraît énorme de faire treize titres d'affilée mais quand on connaît la valeur de nos filles et l'exemplarité que nous essayons de développer au niveau de l'institution, on peut imaginer que c'est de la fierté et un grand bonheur. Ce titre a été encore plus difficile à décrocher. Nos concurrents sont en plein investissement pour essayer
de nous rattraper.

 

Sur le même sujet

Restauration des personnages du musée d'Ars

Les + Lus