Pannes à répétition du métro à Lyon : l'opposition demande des comptes aux écologistes

Ces dernières semaines, les pannes se multiplient sur les lignes de métro à Lyon. Alors qu'une nouvelle défaillance a entraîné l'arrêt des lignes A et B mardi 25 octobre dans la matinée, plusieurs élus d'opposition exigent des mesures fortes.

Les pannes à répétition sur les lignes du métro lyonnais ces dernières semaines exaspèrent les usagers, mais aussi les élus d'opposition au conseil municipal de Lyon. Mardi 25 octobre dans la matinée, une nouvelle panne de grande ampleur a stoppé pendant deux heures le trafic sur les lignes A et B du métro

Une nouvelle défaillance qui a provoqué une grosse cohue dans les stations de ces lignes et a soulevé la colère de certains groupes d'opposition à Lyon. Yann Cucherat, conseiller municipal dans le 5e arrondissement et chef de file du groupe centriste "Pour Lyon", s'est ainsi fendu d'un communiqué quelques heures après la panne sur les rails. 

"Cette énième coupure s’avère très préoccupante"

Yann Cucherat

élu du groupe d'opposition "Pour Lyon"

"Cette énième coupure s’avère très préoccupante. Le métro est un service public de transport en commun. Il permet aux Lyonnaises et aux Lyonnais de se déplacer pour se rendre au travail, consulter un médecin ou rendre visite à un proche. De surcroît, notre société connaît actuellement une crise climatique imposant de réduire la place de la voiture en ville, mais aussi une explosion des coûts du carburant. Des transports en commun fiables sont ainsi plus que jamais essentiels dans notre quotidien", dénonce Yann Cucherat. 

Surtout, l'élu centriste exige une audition de Bruno Bernard, le président du Sytral (l'autorité organisatrice des transports de la Métropole de Lyon), au prochain conseil municipal de la ville de Lyon. "Nous espérons qu’il pourra à cette occasion présenter un diagnostic transparent des problèmes actuellement rencontrés par les lignes de métro et les solutions qu’il envisage pour y faire face", note Yann Cucherat. Il est à noter que Bruno Bernard est aussi le président écologiste à la tête de la Métropole de Lyon. 

Une remise sur les abonnements en octobre

Les élus de droite ont aussi fait part de leur mécontentement face aux défaillances du métro. Le maire Les Républicains du 2e arrondissement, Pierre Oliver, nous a confié que la demande d'audition de Bruno Bernard était "une idée intéressante". Mais l'élu de droite estime surtout que "le plus important reste le remboursement des usagers qui sont privés de ce service"

Une mesure déjà annoncée par le président du Sytral, Bruno Bernard. Suite aux incidents survenus sur le réseau TCL ces dernières semaines, les abonnés seront remboursés à hauteur de 25% de leur mensualité du mois d'octobre. "Tous les abonnements du mois d'octobre achetés jusqu'au 6 octobre inclus seront remboursés à hauteur de 25% de la mensualité d'octobre. Le formulaire de dédommagement est disponible jusqu'au jeudi 1er décembre", précise les TCL sur son site internet.