PHOTOS - Covid 19 - Les salles de sports désertes à Lyon tentent de tenir le coup

Les professionnels du sport en salle ont appelé à une mobilisation nationale ce 12 janvier 2020. Après plusieurs mois de fermetures, les adhérents annulent leurs abonnements et les enseignants craignent pour leur avenir tout en investissant dans les cours en ligne. 

Ces équipements sont sans utilisateurs depuis le 26 septembre 2020
Ces équipements sont sans utilisateurs depuis le 26 septembre 2020 © J Sauvadon

A la musique qui bat le rythme, a succédé le silence. Les mouvements coordonnés par les coaches, ont laissé place à une inertie presque irréelle. Les salles de sport lyonnaises comme partout en France, enregistrent au total, sept mois de fermeture. Malgré les aides et les formules d'accompagnements divers, les gérants sont d'autant plus inquiets qu'ils n'ont pas de perspectives de réouverture. 

Le temps semble figé depuis quatre mois sur les étagères de matériel
Le temps semble figé depuis quatre mois sur les étagères de matériel © J.Sauvadon

Mathieu Addo, gérant de plusieurs salles de Crossfit à Lyon a perdu la moitié de ses adhérents. "On a la frustration de pas savoir où on va ni dans combien de temps on pourra exploiter la salle. Mais on va rester positifs ! On survit grâce au soutien de nos adhérents soit en maintenant abonnement, soit en continuant une prestation sur Internet. Et ça nous permet de pouvoir espérer être encore là quand on rouvrira les salles."

© J.Sauvadon

Les cours à distance, une solution qui permet de maintenir en partie l'activité pour les petites salles comme pour les grands groupes. L'appart Fitness qui réunit 150 000 adhérents en France a fait le pari d'investir près de 200 000 euros dans du matériel vidéo professionnel. L'offre de cours en ligne se multiplie et doit devenir plus qualitative. 

"Nous avions tous des progrès à faire dans le digital. On a 50 % des adhérents qui ont accepté d'être solidaires en gardant un prélèvement, nous leur devions ces cours en ligne. C'est ce qui nous permet de maintenir une activité et d’ouvrir le marché à des gens qui ne connaissait pas le fitness en salle."

 

Le groupe l’Appart Fitness, regroupe une centaine de clubs en France a investi 200 000 euros dans du matériel professionnel de tournage pour développer son offre vidéo.
Le groupe l’Appart Fitness, regroupe une centaine de clubs en France a investi 200 000 euros dans du matériel professionnel de tournage pour développer son offre vidéo. © J.Sauvadon

 

"Jusque-là, les cours vidéo étaient une solution de dépannage mais l’objectif est d’en faire une véritable offre professionnelle ", affirme Thibault de Morel, Directeur Marketing Communication L'Appart Fitness.
"Jusque-là, les cours vidéo étaient une solution de dépannage mais l’objectif est d’en faire une véritable offre professionnelle ", affirme Thibault de Morel, Directeur Marketing Communication L'Appart Fitness. © J.Sauvadon

Mais les vidéos ne remplacent pas ce que l’on peut trouver dans une salle de sport, beaucoup d'inscrit viennent chercher un lieu de sociabilité et de motivation en groupe. Beaucoup de professionnels se préparent à donner des cours en extérieur s'il le faut. Mais avec la vague de froid actuelle dans la région lyonnaise il va falloir encore patienter... 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport covid-19 santé société