Pic de pollution : la circulation différenciée renforcée sur les communes de Lyon, Villeurbanne et Caluire

La préfecture du Rhône annonce le renforcement des mesures d’alerte pour pollution de l’air aux particules fines. A partir du samedi 28 novembre, seuls les véhicules équipés de vignettes Crit’Air 0,1 et 2 pourront circuler à Lyon, Villeurbanne et Caluire
 
A partir de ce samedi 28 novembre, les véhicules dotés d’une vignette Crit’Air 3 ne seront pas autorisés à circuler.
A partir de ce samedi 28 novembre, les véhicules dotés d’une vignette Crit’Air 3 ne seront pas autorisés à circuler. © Christophe AGOSTINIS / Max PPP
Depuis quelques jours le ciel de l’agglomération lyonnaise est quelque peu brumeux. L’épisode de pollution dans le département ne dépasse pas, selon la préfecture, les seuils réglementaires imposant le passage de l’alerte au niveau N2. Mais il persiste. Résultat : Pascal Mailhos, le préfet du Rhône anticipe et renforce les mesures d’alerte N1.  Ainsi, à compter de ce samedi 28 novembre, un nouvel arrêté vient renforcer les restrictions de circulation. Seuls seront autorisés à circuler, sur les communes de Lyon, Villeurbanne et Caluire-et-Cuire, les automobilistes dont les véhicules affichent une vignette Crit’Air de classe 0 à 2.
Le boulevard périphérique nord, les voies métropolitaines M6 et M7 (anciennes autoroutes A6 et A7 ) ou encore le tunnel sous Fourvière ne sont pas concernés par le périmètre des restrictions.
Les vitesses maximales sont réduites de 20 km/h sur tous les axes routiers du département, où la vitesse normale autorisée est égale ou supérieure à 90km/h. Les voies où la vitesse est limitée à 80 km/h passent à 70 km/h.

 

La préfecture recommande aux personnes vulnérables et sensibles de ne pas exercer d’activité physique, et de se tenir éloigner des grands axes routiers.

Le Sytral incite les usagers à prendre les transports en commun

La circulation différenciée sera donc renforcée et pour accompagner cette mesure, le Sytral (Syndicat Mixte des Transports pour le Rhône et l'agglomération lyonnaise) invite les automobilistes à se reporter sur les transports en communs. Le dispositif Tick’Air sera déployé dès dimanche 29 novembre.
  Ce titre spécifique de transport au prix de 3 euros permettra de voyager sur l’ensemble du réseau pendant 24 heures.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement automobile transports en commun transports