Les Zones de Faibles Emissions de carbone, qui vont progressivement limiter l'accès de certains véhicules aux centres des agglomérations comme Lyon, ne concerneront finalement pas les voitures de plus de 30 ans, dites "de collection".

Selon la Fédération française des véhicules d'époque (FFVE), les véhicules âgés de plus de 30 ans, dit « véhicules de collection », enregistrés par la FFVE pour obtenir la carte grise collection et ne servant donc pas de transport quotidien, pourront continuer à circuler toute la semaine dans ces zones qui vont progressivement interdire les vignettes Crit'Air 5, 4 puis 3 (diesel d'avant 2011 et essence d'avant 2006).

L'accès aux 43 grandes agglomérations métropolitaines sera ainsi finalement réservé aux Crit'Air 1, 2, vignettes vertes, et donc aux 400.000 véhicules immatriculés en collection, soit 1% du parc automobile français.

Lyon, Saint-Etienne et Grenoble bientôt dans le même cas

Des arrêtés sont également à paraître à Lyon et pour le Grand Paris, Strasbourg et Toulouse. Une consultation est en cours à Saint-Etienne et Grenoble. La part dont ces véhicules se rendent responsables dans la pollution automobile globale est très limitée. Ils sortent en moyenne 14 fois et parcourent 950 km par an, selon une enquête de la FFVE.

Les présidents des agglomérations concernées ont été "encouragés" fin janvier par le ministre des Transports à mettre en place des dérogations locales. "Les collectionneurs font vivre le patrimoine industriel, technique, économique et social que ces véhicules représentent", a souligné Jean-Baptiste Djebbari dans le courrier adressé aux présidents de métropoles. "Leur contribution à la pollution atmosphérique apparaît très limitée dans les agglomérations du fait de leur faible nombre et du kilométrage peu significatif qu'ils parcourent".  

Une mode à venir ?

D’ores et déjà, plusieurs agglomérations comme celles de Paris, Rouen et Nice ont garanti que les voitures de collection pourront continuer à rouler dans les zones à faibles émissions (ZFE), qui excluront les voitures et motos les plus polluantes.

Y aura-t-il un effet d'aubaine pour les automobilistes qui voudraient continuer à rouler dans les ZFE avec des véhicules des années 1980 ou 1990? Les critères sont assez restrictifs, selon la FFVE, qui s'attend cependant à une "hausse des demandes" et "informatise ses procédures".

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité