PORTRAIT : Edouard Herriot l'humaniste, une histoire d'intimité avec Lyon

Publié le Mis à jour le
Écrit par M. Boudet / J. Sauvadon

Edouard Herriot a été maire de Lyon pendant 52 ans. Alors que l'on fête les 150 ans de sa naissance, l'homme est toujours présent dans l'esprit des Lyonnais et ses ambitions pour la capitale des Gaules sont toujours d'actualité.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Edouard Herriot est né à Troyes. A l'issue de sa formation de professeur, il est nommé à Lyon où il rejoint très vite le parti radical de gauche. C'est le début d'une très longue carrière politique.
Il devient conseiller municipal, puis maire de Lyon pour la première fois en 1905, à seulement 33 ans. Son ascension politique ne s’arrêtera plus. Maire pendant 52 ans, il sera aussi sénateur, député, et dirigeant de son parti.

Un humaniste

Il sera nommé 4 fois ministre, mais aussi président du conseil, président de la chambre des députés, et en parallèle, il devient membre de l’académie française. On lui doit plus de 40 ouvrages.
C'est un homme politique incontournable de son temps, toujours guidé par un idéal humaniste. "Son idée c'est d'améliorer le sort du plus grand nombre en développant des programmes extrêmement modernes, notamment ce qui est œuvres sociales dans le champs de la condition féminine, de l'enfance mais également de la formation professionnelle" rappelle Louis Faivre, directeur des Archives Municipales de Lyon
Pendant la seconde guerre mondiale, face aux Allemands, Edouard Herriot adopte une position neutre pour sauver ce qui peut l’être. Mais certains lui reprocheront de ne pas avoir fait barrage au gouvernement de Pétain. "Il a refusé de voter contre les pleins pouvoirs à Pétain alors que 80 parlementaires l'ont fait. Il a argué qu'il était président du conseil et donc qu'à ce titre-là il n'avait pas le droit de prendre position ce qui n'est pas vrai, c'est simplement une parade. Peut-être qu'il imaginait qu'il y aurait une autre issue" explique Jacques Bruias, auteur d’une biographie sur Edouard Herriot.

Malgré cela il est accueilli en héros à la fin de la guerre. Il revient d'Allemagne où il avait été déporté par les Nazis qui se méfiaient de lui, libéré par les Russes. Célébré également dans les urnes, il est réélu 11 fois à la mairie de Lyon.

durée de la vidéo: 01 min 52
Portrait Edouard Herriot

Un bâtisseur visionnaire

Maire de Lyon, Edouard Herriot s'empare de nombreux projets de modernisation des quartiers pour augmenter la capacité d'accueil de la ville et offrir le confort moderne aux familles. Parmi les projets, le quartier des Etats-Unis, dans le 8e arrondissement de Lyon. 1 500 logements pensés pour l’habitat populaire. Un énorme ensemble imaginé l’urbaniste Tony Garnier, à sa demande.
"Tony Garnier fait en sorte de préserver des îlots de verdure entre les bâtiments et ça permettait aux familles de profiter de ces espaces communs avec des bancs et des pergolas" raconte Catherine Chambon, directrice du musée urbain Tony Garnier

L'ambition du maire de Lyon dépasse l'échelle d'un quartier. Dans les années 30, les travailleurs affluent à Lyon, mais les logements manquent cruellement. Edouard Herriot lance alors le plus grand chantier d’habitat de France à marche forcée avec un but : proposer en moins de 4 ans de l’habitat bon marché, mais de qualité. 
"L'’idée c'est d’amener le confort, des logements dignes, faciles à entretenir pour une population qui travaille à l’extérieur pendant de longues journées. Chaque appartement est doté d'une salle de bains et et d'un WC" précise Catherine Chambon

Edouard Herriot porte l’effort sur l’habitat, mais aussi sur l’éducation. Durant ses mandats, il fait construire 10 écoles maternelles, 30 groupes scolaires, 12 crèches municipales, un orphelinat pour garçons, des écoles pour filles, ou encore le prestigieux Lycée du parc. "L'enseignement c'est son métier de base. Il voulait un minimum d'instruction même pour ceux qui faisaient leur apprentissage. Il voulait absolument développer tout ce qui était contact humain et ouverture sur le monde" raconte Jacques Biard,
Membre du cercle Edouard Herriot. Des valeurs qui font encore écho aux problématiques du XXIe siècle.

Outre les logements et les écoles, Edouard Herriot est aussi à l’origine d’autres avancées moins visibles mais essentielles à Lyon. Le réseau d’eau potable, ou celui d’assainissement notamment, font partie de son héritage.

durée de la vidéo: 01 min 52
Edouard Herriot et l'urbanisme

Un petit quizz (avec les réponses)

durée de la vidéo: 02 min 16
Edouard Herriot ©France Télévisions