Lyon. La Guillotière : Un aménagement urbain en question

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ana K.
L'immeuble le Clip qui domine la place Gabriel Péri à la Guillotière.
L'immeuble le Clip qui domine la place Gabriel Péri à la Guillotière. © JUSTE PHILIPPE / MAXPPP

Faubourg puis quartier à part entière de Lyon, la Guillotière, à cheval sur les 7e et 3e arrondissements est régulièrement montrée du doigt. Incivilités, violence, vols, pour les habitants, l'architecture des lieux est en partie responsable de la situation. France 3 Rhône-Alpes consacre à ce quartier une page spéciale dans le 19/20 ce jeudi 2 décembre.

Deux fois plus petite que celle des Terreaux, la place Gabriel Péri est emblématique du quartier de la Guillotière. Au fil des années, des décennies son visage actuel a été façonné par des décisions urbanistiques. Des modifications pas toujours heureuses selon les premiers concernés, les habitants des lieux.

Comme le nez au milieu de la figure : le Clip. Un immeuble qui étouffe le quartier selon les riverains. 

Depuis de nombreuses années, l'idée de détruire la partie droite du Clip est évoquée. 

Une brasserie a cédé la place à un Prisunic, puis une bouche de métro sort de terre dans les années 90, le tramway vient compléter l'offre de transport urbain, enfin le Clip héberge bureaux, commerces et logements sociaux. 

La Métropole de Lyon estime que détruire le Clip prendrait au moins 10 ans. D'autres aménagements à plus court terme sont privilégiés pour apaiser les lieux, comme déplacer l'arrêt de tramway situé trop près de la bouche de métro.

Une grande concertation avec les habitants est en cours pour améliorer le quotidien place Gabriel Péri.

Retrouvez ce soir, jeudi 2 décembre, dans le 19/20 de France 3 Rhône-Alpes, la page spéciale consacrée par notre rédaction au quartier de la Guillotière.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.