Réouverture des musées lyonnais : "on continue à travailler sur les protocoles", la directrice du MAC reste prudente

Publié le
Écrit par D.Mazzola (avec O.Michel)
Musées de Lyon : vers une réouverture ?
Musées de Lyon : vers une réouverture ? © France tv

En raison de la crise Covid, les musées sont fermés jusqu'à nouvel ordre. Isabelle Bertolotti, directrice du Musée d'Art Contemporain, a signé une pétition, publiée le 1er février dernier, pour demander la réouverture des musées. Elle s’estime prête à rouvrir le MAC de Lyon au public.

Les musées et les monuments seront "les premiers à rouvrir" mais "quand nous aurons une décrue", s'est bornée à indiquer ce lundi matin, 8 février, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot sur BFMTV. "Je comprends les gens qui me demandent des dates. Dès qu'il y aura une possibilité, nous le ferons" a indiqué la ministre.

Isabelle Bertolotti dirige le Musée dArt Contemporain de Lyon depuis 2018, a réagi à cette déclaration : "Dans un sens, elle a raison. On ne peut pas ouvrir dans des conditions qui ne permettraient pas de garantir la sécurité sanitaire des personnes malgré tout on est dans les starting-blocks. On essaie d'être les premiers à rouvrir". Et la directrice du MAC de Lyon reste très prudente : "on a un dialogue assez constructif avec Roselyne Bachelot qui depuis quelques temps nous écoute et nous permet de commencer à travailler à une reprise éventuelle dès que possible". 

La directrice du MAC a assisté ce matin à une réunion avec la ministre de la Culture. Une réunion qu'elle a qualifiée de " très positive". "Elle entend, elle est à l'écoute... On continue à travailler sur les protocoles, à essayer de voir si en réduisant le nombre de personnes par mètres carrés, en essayant de trouver des systèmes très horodatés, très stricts... on peut être le plus irréprochable possible pour pouvoir ouvrir sans risque". 

Une pétition pour la réouverture des musées

Isabelle Bertolotti a signé une pétition adressée à Roselyne Bachelot. Publiée sur internet début février, le texte demande  la réouverture des musées, des centres d'art et des FRAC. "Les protocoles sanitaires rigoureux mis en place dès le premier déconfinement dans nos institutions, qui disposent par ailleurs d’équipes parfaitement formées à l’accueil du public, garantissent un accueil de nos visiteurs dans des conditions de sécurité renforcées", indique le texte. Un constat qui devait permettre "d’être parmi les premières institutions culturelles à pouvoir rouvrir", précisent les signataires. Les signataires réclament de pouvoir rouvrir leurs portes au plus vite, avec des protocoles adaptés. Ils se disent prêts à accepter "une ouverture progressive" avec "s'il le faut un protocole sanitaire encore renforcé et une jauge potentiellement encore plus réduite".

Pour une heure, pour un jour, pour une semaine ou pour un mois, laissez-nous entrouvrir nos portes...

Pétition "Levée du confinement des centres d'art, FRAC et musées"

"L’art, au même titre que la santé, participe à soigner l’âme humaine" conclut la pétition. La pétition a récolté plus de 7.500 signatures de la part du public. Son objectif a été fixé à 10.000 signatures. Cet appel de détresse a également été entendu par plus d'une centaine de personnalités du monde de l'art... ces derniers ont aussi demandé la réouverture des lieux de culture le plus rapidement possible. 

Une réouverture dans le respect des consignes sanitaires

A la réouverture récente des musées en Italie, le sentiment était partagé du côté des directeurs de musées français : "On était entre joie et colère. On s'est dit pourquoi pas nous ? Mais c'est déjà un premier pas. On observe, on regarde pour pouvoir avancer de notre côté", explique Isabelle Bertolotti. 

Cette dernière est formelle, pas de coup de force : "on veut respecter les consignes sanitaires mais dès qu'on peut on ouvre !". Mais la directrice du MAC explique qu'une réouverture nécessite un peu de temps, variable selon les musées : "pour le musée de Lyon, par exemple, on a dû arrêter les contrats des agents d'accueil, des médiateurs. Si on veut réenclencher la machine, il faut réembaucher... donc il faut un petit délai d'une quinzaine de jours". 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.