• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Rhône : un chanteur de cabaret avoue le meurtre de sa compagne

A Taluyers, près de Lyon dans le Rhône, le corps d’Aline Sepret était retrouvé calciné en juin 2018. Aujourd’hui, son compagnon, Mickaël Corcessin-Dervin, avoue le meurtre dans une lettre adressée au juge qui instruit l’affaire.

Par Fatima Bouyablane

C’est depuis sa cellule que le chanteur et musicien Mickaël Corcessin-Dervin, alias Maeky Sieme, aurait écrit sa lettre, le 17 juillet dernier. Dans cette lettre, adressée au juge qui instruit le dossier, il avoue, un peu plus d’un an après, le meurtre de sa compagne, danseuse professionnelle dans un cabaret. Le corps de la jeune femme avait été retrouvé calciné en juin 2018. C'est ce que revèlent nos confrères du Parisien - Aujourd'hui en France 

''Je suis au regret de vous donner raison quant à ma responsabilité dans le décès de ma femme, Aline'', écrit-il. ''J'ai poussé violemment Aline, qui a fait une chute par-dessus une chaise dans la cuisine et qui est allée heurter une marche d'escalier'', poursuit-il.

Le drame se serait produit lors d’une dispute

En juin 2018, alors qu’il était en garde à vue, Mickaël Corcessin-Dervin avait reconnu avoir brûlé le corps de sa compagne. Le chanteur de cabaret avait déclaré que sa compagne était décédée ''dans un accident domestique'' et que, pris de panique, il avait mis le corps dans la voiture avant de le brûler. Une version qui, à l’époque, ne convainc guère les gendarmes qui avaient remarqué des griffures sur le cou et le visage du chanteur.
 

Une relation en dents de scie

Le couple s’était rencontré en 2013, lors de la répétition d’un spectacle de cabaret. Ils étaient très amoureux selon plusieurs témoignages. En 2014, Aline Sepret découvre que son compagnon Mickaël Corcessin-Dervin entretient plusieurs conversations pornographiques avec d’autres femmes. La relation bat de l'aile, puis le couple finit par se réconcilier.

En 2017, Mickaël Corcessin-Dervin est victime d’un accident de la route qui le prive de ses cordes vocales, son outil de travail. La danseuse décide de monter une troupe pour continuer de travailler. Pendant ce temps, son compagnon restait à la maison.

Est-ce que le chanteur n’aurait pas supporté l’épanouissement professionnel de sa compagne ? Craignait-il une séparation ? Les enquêteurs devraient en savoir un peu plus en septembre. Car, au vu de cet aveu par écrit, une nouvelle audition du chanteur a été planifiée.
 
Une danseuse de cabaret retrouvée morte à Taluyers, dans le Rhône, rappel des faits


 

Sur le même sujet

Une danseuse de cabaret retrouvée morte à Taluyers, dans le Rhône, rappel des faits

Les + Lus