Rhône : Le projet de téléphérique Lyon/Francheville abandonné

Publié le Mis à jour le

Sytral Mobilités a annoncé ce mardi 10 mai 2022 que le téléphérique reliant Lyon à Francheville, dans le Rhône ne verrait pas le jour. L'épilogue d'un long bras de fer entre partisans et détracteurs du projet.

Sytral Mobilités annonce ce mardi 10 mai l'abandon du projet de téléphérique entre Lyon et Francheville. Une décision prise par les élus écologistes à l'issue d'une période de consultation. 

"Cette concertation a largement mobilisé les habitants des territoires concernés. Il y a une forte opposition des citoyens qui se sont exprimés sur ce nouveau mode de transport. Les conditions ne sont donc pas réunies pour réaliser ce projet", a réagi Bruno Bernard dans un communiqué.

Le vote qui entérinera cette décision aura lieu lundi 16 mai 2022 à l'issue du prochain  conseil d'administration. "Nous allons poursuivre le dialogue avec les habitants en vue d'établir des solutions multiples et adaptées" a commenté Bruno Bernard, le président de la Métropole de Lyon sur Twitter. 

Le projet faisait l'objet de vives controverses depuis plusieurs mois

Ses détracteurs dénonçaient une menace pour le "balcon vert" de l'agglomération lyonnaise. Beaucoup évoquaient un impact négatif sur le paysage avec pollution visuelle à la clef à cause de ses pylônes et redoutaient également une pollution sonore.

Certains propriétaires craignaient le survol de leurs maisons et habitations par plus de 20.000 passagers tous les jours. Enfin certains préféraient miser sur le développement de la ligne E du métro.