Rodéos urbains: des enquêtes "systématiques", affirme le procureur de Lyon

Publié le Mis à jour le
Écrit par D.Mazzola (avec AFP)
Quand les adeptes des rodéos à moto défient les forces de l'ordre... (image archives)
Quand les adeptes des rodéos à moto défient les forces de l'ordre... (image archives) © maxppp

Une enquête est systématiquement ordonnée dans l'agglomération lyonnaise en cas de rodéos urbains, ont affirmé ce mardi 13 juillet les pouvoirs publics, en avançant le chiffre d'une centaine de procédures ouvertes depuis le début de l'année 2021. Les cow-boys du bitume n'ont qu'à bien se tenir.

"Il y a une forte mobilisation judiciaire et, de façon systématique, les enquêtes sont ouvertes", a déclaré ce mardi 13 juillet devant la presse, le procureur de la République Nicolas Jacquet, devant une quinzaine d'engins saisis par les forces de l'ordre.  Le procureur, le préfet et le maire faisaient ce matin un point presse à la fourrière municipale de Lyon et un état des lieux des dernières saisies effectuées. Pour le magistrat, la réponse pénale à ce phénomène de rodéo est "empreinte de la plus grande fermeté".

55 auteurs présumés appréhendés en 6 mois

A Lyon, les autorités ont déclaré la guerre aux "cow-boys" de l'asphalte. Ainsi depuis début janvier 2021, ce sont 55 auteurs présumés de rodéos urbains dans l'agglomération lyonnaise qui ont été déférés. Parmi eux, 26 sont majeurs. Ils ont été présentés en comparution immédiate. Au final, 20 peines d'emprisonnement ont été prononcées, dont 16 peines de prison ferme, a détaillé le procureur de la République. 

Fin avril, le parquet avait déjà communiqué, faisant état de 32 enquêtes ouvertes au premier trimestre 2021. Le Procureur de la République Nicolas Jacquet n'avait alors pas caché vouloir faire preuve de fermeté pour lutter contre les rodéos urbains :" les faits de cette nature donnent lieu à l’ouverture d’enquêtes aux fins de rechercher et interpeller," avait-il indiqué le 29 avril dernier dans un communiqué.

Le phénomène de rodéos n'est pas propre à Lyon

"Ce n'est pas un phénomène lyonnais mais un phénomène qui touche toutes les grandes villes", a souligné le préfet d'Auvergne-Rhône-Alpes, Pascal Mailhos, en dénonçant un "phénomène inacceptable du point de vue de la sécurité et de la tranquillité".

Pascal Mailhos a expliqué que, pour des raisons de sécurité, les auteurs de rodéos ne sont parfois pas interpellés "tout de suite". Mais "ce n'est pas pour cela qu'il n'y a pas de suite donnée", notamment grâce à l'exploitation de la vidéosurveillance. Le préfet a rappelé qu'un groupe intercommunal a été créé sur l'agglomération lyonnaise afin de faciliter les échanges d'informations entre services de police.

Une coordination qui porte ses fruits, selon le maire

"On espère pouvoir éteindre le phénomène quand les auteurs comprendront que le risque est bien plus fort que les quelques secondes de gloire sur les réseaux sociaux", a relevé le maire EELV de Lyon, Grégory Doucet. Pour l'élu, "la lutte contre les violences motorisées des rodéos urbains s'intensifie. Les agents de police municipale et nationale saisissent de nombreux véhicules ces dernières semaines," indique-t-il sur son compte twitter ce mardi 13 juillet, photo à l'appui d'engins saisis. "La coordination que nous souhaitions sur ce sujet porte ses fruits pour la tranquillité publique," s'est-il réjoui.

►Que risquent les auteurs de rodéo urbain ?

Depuis une loi de 2018, le rodéo urbain est un délit passible d'un an de prison ferme et d'une amende de 15.000 euros, ce qui a donné une base légale aux forces de l'ordre pour intervenir. Le délit d'incitation à commettre un rodéo est pour sa part puni de deux ans de prison. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.