Roland-Garros: la Lyonnaise Caroline Garcia poursuit sur sa lancée et se qualifie pour les 8es de finale

La Lyonnaise Caroline Garcia, ex-N.4 mondiale, renoue avec les huitièmes de finale en Grand Chelem pour la première fois depuis plus de deux ans à Roland-Garros. Vendredi 2 octobre, elle a renversé la Belge Mertens (20e) pour s'offrir son premier 8ème de finale majeur depuis Roland-Garros 2018.
Roland-Garros : la Lyonnaise Caroline Garcia s'impose sur la Belge Elise Merten (2/10/20)
Roland-Garros : la Lyonnaise Caroline Garcia s'impose sur la Belge Elise Merten (2/10/20) © Thomas SAMSON / AFP
Vendredi 2 octobre, la Lyonnaise Caroline Garcia, 26 ans et 45e mondiale, a passé le troisième tour en éliminant la 16e tête de série Elise Mertens à Roland-Garros. Sous le toit du court Central, elle a renversé son adversaire en trois sets (1-6, 6-4, 7-5) disputés en 2h15. Elle est la première française à valider son billet pour les huitièmes de finale.

De retour sur le Central vendredi après-midi, comme au premier tour, Caroline Garcia avait pourtant très mal démarré. Mais la perte du premier set n'a pas découragé la Lyonnais qui s'est ensuite montrée à la fois très appliquée et très percutante, en particulier au service et en coup droit. Il aura fallu six balles de match à Caroline Garcia pour conclure cette rencontre en un peu plus de deux heures de jeu. Proche de gagner à 6-4 dans le troisième set, la lyonnaise s'est finalement fait rejoindre à cinq jeux partout. Mais la tricolore ne s'est pas laissée abattre. Elle a réussi à conclure le match 1-6/6-4/7-5.
 
Au prochain tour, Caroline Garcia ira défier la N.5 mondiale Elina Svitolina pour une place en quarts de finale, jusque-là son meilleur résultat en Grand Chelem, ici-même en 2017. La rencontre est prévue ce dimanche 4 octobre après-midi. 

Le confinement mis à profit 


Sortie du top 10 en octobre 2018, du top 20 au printemps suivant, du top 30 à la rentrée 2019, puis du top 40 un mois plus tard: depuis son fastueux enchaînement Wuhan-Pékin fin 2017 et son meilleur classement en septembre 2018, la Lyonnaise vivait une lente mais incessante glissade au classement WTA. En cause notamment, un dos fragile qui l'empêchait de se bâtir le physique requis par son jeu explosif et agressif. Aujourd'hui, Caroline Garcia semble avoir mis à profit le confinement et la longue suspension du circuit pro à cause de la pandémie de Covid-19 pour se reconstruire un physique à la hauteur de ses ambitions. C'est à Manacor (Espagne), où elle était confinée avec ses parents, que la N.2 française s'est consciencieusement attelée à la tâche.

De retour à la compétition lors de la mini-tournée américaine concentrée à New York, après plus de cinq mois de break, Garcia en a récolté les premiers fruits à l'US Open, en s'offrant la N.4 mondiale Karolina Pliskova au deuxième tour. Mais l'Américaine Jennifer Brady l'a stoppée net au tour suivant.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tennis sport roland-garros