• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Saint-Exupéry : Les vols Tunisair ont repris ce matin

Il a fallu l'intervention de soldats de la Force Sentinelle pour ramener le calme lundi dans la journée et en soirée / © DR
Il a fallu l'intervention de soldats de la Force Sentinelle pour ramener le calme lundi dans la journée et en soirée / © DR

Depuis 6 heures ce matin, les vols à destination de Tunis, Djerba et Monastir ont repris. Les passagers en souffrance à Saint-Exupéry ont enfin pu prendre leur avion. Sauf ceux qui sont rentrés chez eux, de dépit. 

Par Daniel Pajonk

Depuis dimanche en fin de journée, ils attendaient enfin de monter dans l'avion qui les emmènerait à Tunis, Djerba ou Monastir. A cause d'une grève des pilotes de la compagnie tunisienne Tunisair, tout le monde restait bloqué dans les terminaux. Au total pas loin de 300 passagers, beaucoup de touristes et des gens rejoignant leurs familles sur place. 

Lundi soir, la tension était à son maximum. Après une réunion avec les superviseurs de vol de la compagnie vers 18 heures, leur était annoncé un vol pour 20heures. Qui n'aura, encore une fois, pas lieu ! Après moult annonces durant les 24 heures qui venaient de s'écouler, certains voyageurs ont perdu le peu de patience qui leur restait. Et les crises de nerfs se sont succédées, entre cris de colère et pleurs. A tel point qu'il a fallu la réintervention des forces de police et des soldats de la Force Sentinelle pour ramener un semblant de calme. 

Par dépit, certaines familles avaient pris la décision de quitter l'aéroport pour rentrer chez elles. C'est le cas de l'une d'entre-elles, retournée en Savoie lundi soir. Ce mardi matin, à l'aube, par texto, elle apprenait par d'autres passagers que le vol allait enfin être effectif.  Par téléphone, la mère de famille nous dit son apitoiement : " Finalement ils ont décollé ce matin et nous on est chez nous. C'est vraiment rageant ! Heureusement, nous avons récupéré les papiers attestant d'une annulation de vol. Espèrons que nous serons remboursés normalement..."






 

Sur le même sujet

Corbeaux : la LPO face aux chasseurs à Meyzieu (Métropole de Lyon)

Les + Lus