Scarlatine : une flambée de cas graves avec déjà trois décès, les médecins en alerte

Publié le
Écrit par Camille Belsoeur .

Dans plusieurs régions françaises, l'Auvergne-Rhône-Alpes, l'Occitanie et la Nouvelle-Aquitaine, les cas de scarlatine sont en forte hausse depuis plusieurs semaines. La pénurie d'amoxicilline complique le traitement des enfants touchés.

La pénurie d'amoxicilline a déjà une conséquence : le traitement contre la scarlatine, une maladie infantile provoquée par une infection bactérienne, est plus compliqué sans cet antibiotique. Or, plusieurs régions françaises font face, depuis quelques semaines, à une flambée du nombre de cas d'infections aux streptocoques A, notamment à l'origine de la scarlatine. 

Dans un courriel envoyé aux médecins ce mardi 6 décembre, la Direction générale de la santé (DGS) indique en effet que "plusieurs cas pédiatriques d'infections invasives à streptocoque du groupe A, en nombre plus important qu'habituellement, ont été signalés dans différentes régions, Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle-Aquitaine, au cours des 15 derniers jours". Ces cas ont entraîné l'hospitalisation en réanimation d'au moins huit enfants, parmi lesquels deux sont décédés. Trois cas adultes ont également été signalés, dont un décès.

Le Royaume-Uni est également touché par une hausse brutale du nombre de cas et au moins six décès ont été enregistrés chez des enfants. 

On a une recrudescence très forte du nombre de cas. Je ne sais pas pourquoi il y a cette hausse de cas, mais c'est vrai que la pénurie d'amoxicilline nous oblige à choisir des traitements alternatifs qui sont moins ciblés

Dr Cheynet de Beaupré, Lyon

La pénurie d'amoxicilline nous oblige à choisir des traitements alternatifs

À Lyon, le docteur Cheynet de Beaupré, en poste à la maison médicale de l'enfant à la clinique du Val-d'Ouest, constate depuis environ deux mois une flambée de cas de scarlatine. "On a une recrudescence très forte du nombre de cas. Je ne sais pas pourquoi il y a cette hausse de cas, mais c'est vrai que la pénurie d'amoxicilline nous oblige à choisir des traitements alternatifs qui sont moins ciblés et utilisés d'habitude pour les enfants qui sont allergiques à l'amoxicilline ou la pénicilline", nous explique cette praticienne.

Dans son alerte, la Direction générale de la santé indique que les investigations épidémiologiques menées par Santé Publique France suggèrent que l'augmentation inhabituelle du nombre de cas n'est pas causée par l'émergence d'une souche plus virulente. Les différents cas graves apparaissent, au contraire, provoqués par des "souches différentes"

L'alerte des médecins concernant l'amoxicilline

Concernant l'amoxicilline, plusieurs organisations de médecins - infectiologues et pédiatres - ont prévenu que cette pénurie risquait de provoquer une grave crise de santé publique chez les enfants. Or, contrairement à des maladies infantiles d'origine virale comme la bronchiolite, actuellement en pleine épidémie, les infections à streptocoques A peuvent se soigner par antibiotiques, comme l'amoxicilline ou la pénicilline.

La DGS a, dans ce contexte, prévu de "préciser les recommandations de prise en charge des cas et des personnes contacts, notamment dans le contexte actuel de tensions sur l'amoxicilline".

La scarlatine touche principalement les enfants de trois à huit ans. Les signes cliniques de la maladie comportent plusieurs phases. En premier lieu, on constate une angine fébrile de début brutal, puis au bout de 24 ou 48 heures s'installe une éruption cutanée typique.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité