Sobriété. Pour l'équinoxe, Lyon va éteindre ses lumières et ses panneaux publicitaires

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ana K. .

La ville et la métropole de Lyon prévoient d'éteindre les éclairages des bâtiments publics, vendredi 23 septembre au soir, pour la nuit de l'équinoxe. Une plongée dans l'obscurité qui s'inscrit dans le cadre d'une nuit d'action contre la pollution lumineuse.

Réverbères, bâtiments, publicités, vitrines, dès qu’il fait nuit, les lumières se font jour ! Non seulement, ces lumières nous cache les étoiles mais les éclairages artificiels altèrent les  rythmes biologiques, impactant la qualité de notre sommeil. 

"La nuit est belle" est une opération nationale prévue pour chasser la pollution lumineuse des villes. Lancée en septembre 2019, afin de sensibiliser les habitants des territoires aux conséquences de l’éclairage nocturne sur la santé humaine, sur les rythmes biologiques de la faune et de la flore et sur la surconsommation d’énergie générée, l'initiative est de retour.

Vue du ciel, plus de 30 000 points lumineux seront éteints dans une trentaine de communes.
Dans la capitale des Gaules, la plupart des bâtiments et des sites de la métropole seront éteints dès 21H de même que 370 sites d'intérêt de la ville. 

Des rues éclairées et des habitations dans l'obscurité


L'éclairage des rues sera maintenu et les habitants sont invités à éteindre les lumières chez eux. Les communes associées proposent des animations type découverte de la faune nocturne ou repas aux chandelles. 

Depuis les élections municipales de 2020, les écologistes de la métropole et de la ville de
Lyon travaillent sur un plan de réduction de l'éclairage urbain. Une enquête publique sur le règlement local de publicité (RLP), visant notamment à restreindre les affichages lumineux dans les 59 communes de la métropole, est lancée depuis lundi pour un mois.

Depuis décembre 2021, ce règlement qui vise à "limiter la pollution visuelle et nocturne" et "développer la sobriété énergétique des dispositifs lumineux", doit être adopté début 2023.

L'éclairage public représente 18% de la consommation d'énergie des communes, soit 37% de leur facture d'électricité

ADEME, Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie

Adapter les installations pourrait permettre environ 40% d'économie sur les dépenses
d'éclairage public. 

"En participant à la Nuit est belle, Lyon souhaite sensibiliser et interpeller les habitants pour que la lutte contre la pollution lumineuse et la réduction des consommations énergétiques deviennent une réelle priorité", explique Sylvain Godinot, adjoint au Maire de Lyon en charge de la transition écologique et du patrimoine. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité