Sonorités irlandaises en éclat final des Nuits de Fourvière

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aude Henry

4250 personnes ont assisté à la dernière des Nuits de Fourvière ce samedi 29 juillet. Une nuit consacrée à la musique irlandaise. La première en France d'une telle qualité, selon les spécialistes. Cette année encore, le festival a fait carton plein.

Le groupe Altan a bien eu du mal à quitter la scène de Fourvière hier soir. Il est 23 heures, et les musiciens irlandais aimeraient encore jouer, jusqu'au bout de la nuit. La dernière des Nuits de Fourvière, édition 2017. Et ce ne sont pas les 4250 spectateurs présents qui vont les démentir.

La nuit est irlandaise. Alors du théâtre antique s'échappe un flot de sonorités. Celles de la cornemuse, celles d'un accordéon diatonique. Sur scène, un duo : le jeune David Munnelly et le mythique Paddy Keanan. Et voilà la musique traditionnelle irlandaise, réinventée.

durée de la vidéo: 02 min 15
Une nuit irlandaise en éclat final des Nuits de Fourvière

Selon les spécialistes, cet éclat final était peut-être bien le plus intéressant des rendez-vous consacré à la musique irlandaise, organisé en France. Baissé de rideau sur ce nouveau succès. Avec quelques 150 000 spectateurs enregistrés cette année, les Nuits de Fourvière font partie des six festivals les plus importants de l'été.