Souffrance au travail au sein de la Direction de la communication de la Région Auvergne Rhône-Alpes: préavis de grève

© A. Henry
© A. Henry

Un préavis a appelé les agents de la direction de la communication de la Région Auvergne-Rhône-Alpes à faire grève le jeudi 17 octobre. Avec un deuxième préavis, l'Intersyndicale UNSA, CGT, CFDT, FSU a appellé l'ensemble des agents de la collectivité à cesser le travail ce même jour. 

Par Dolores Mazzola

Malaise et souffrance au travail au sein de la Direction de la communication de la région Auvergne Rhône-Alpes ont conduit une intersyndicale UNSA, CGT, CFDT, FSU à déposer un préavis de grève pour le jeudi 17 octobre.
Dans un communiqué dont France 3 Rhône-Alpes a eu connaissance, les syndicats évoquent des pratiques au sein de la direction de la communication qui entraînent "des situations de souffrance au travail intenables." Les syndicats tirent la sonnette d'alarme : "la désorganisation de la COM est telle que les agents ne sont plus en mesure de rendre un travail de qualité." 

Pour Christian Darpheuille, secrétaire général UNSA, les agents ont "l'impression de ne pas être écoutés, de ne pas être considérés. Leur travail perd son sens, il se fait en urgence...ils se sentent par moment inutile." 

L'alerte a été donnée par 35 agents du service dans un courrier collectif envoyé à leur hiérarchie en avril dernier. Outre le travail sous pression, ils pointent aussi du doigt certains comportements. Les agents évoquent notamment dénigrement et humiliations. "La situation est catastrophique," explique Christian Darpheuille, "les agents se plaignent d'être sous pression, d'être critiqués, d'être incendiés ou humiliés en réunion." 

Les syndicats soulignent que la situation a "empiré" depuis ce courrier d'alerte collectif et malgré l'intervention d'un cabinet extérieur, ce qui "a conduit les organisations syndicales à déposer un préavis de grève pour le 17 octobre 2019," précisent les syndicats dans leur communiqué.

Certains agents ont fait appel à la médecine du travail. 

Un préavis concernant l'ensemble des agents

L'intersyndicale a par ailleurs déposé un deuxième préavis et appellé l'ensemble des agents de la collectivité à cesser le travail ce jeudi 17 octobre. Selon les organisations syndicales, les méthodes dénoncées ne concerneraient pas uniquement un seul service mais l'ensemble des personnels : "l'ensemble des personnels, sièges et lycées, ne sont plus en mesure de supporter de telles conditions de travail et de fournir un travail de qualité."

Pour le directeur général adjoint, Sébastien Pernaudet, le contexte de transformation des services et de l'organisation peut expliquer notamment tensions et malaise. "Quand il y a un processus de transformation d'une organisation, ce n'est jamais simple, cela ne va jamais de soi et cela induit toujours de la tension parmi les équipes. Pour autant, l'ensemble des équipes sont accompagnées. La souffrance au travail, on en prend toute la mesure." La direction n'entend cependant "ni dramatiser, ni sous-estimer cette situation". 
 
Souffrance au travail chez les agents de la région Auvergne Rhône-Alpes

Sur le même sujet

Les + Lus