#STUDIO3. Le groupe lyonnais Uptown Lovers chante l’amour soul

Le rendez-vous musical de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, #STUDIO3, accueille le groupe lyonnais Uptown Lovers porté par la voix chaude de Manon Cluzel. Une session live aux accents soul et jazzy pour chanter l’amour sur tous les tons.

Le groupe lyonnais Uptown Lovers sur le plateau de #STUDIO3.
Le groupe lyonnais Uptown Lovers sur le plateau de #STUDIO3. © Franck Giroud

Il y a des rencontres qui font tilt. Et quand Manon Cluzel a rencontré Benjamin Gouhet à l’école de musique de Villeurbanne, lui prof, elle, élève, leurs univers se sont mêlés. Manon, plutôt hip hop, s’est laissée porter vers les contrées  du jazz, et de la soul de Benjamin. Au timbre de voix de la dame, on se dit qu’il aurait été dommage qu’elle passe à côté de cette chance. Et c’est ainsi que sont nés les amoureux d’à côté, autrement dit "Uptown lovers". "On a habité sur la colline de la Croix-Rousse à Lyon, donc uptown en opposition à downtown centre-ville, c'est plutôt le quartier excentré, c'est une connotation un peu quartier chic aussi".

Et du chic il y en a dans le dernier opus du groupe. Pour leur album intitulé "By Your Side", ils ont sérieusement étoffé les collaborations musicales. Pas moins de quinze musiciens pour onze titres. Comme à leur habitude Manon et Benjamin se sont partagé le travail : "Benjamin m'envoie des bouts de musique à la guitare. Et puis moi je lui dis, si j'aime bien ou pas. Et la plupart du temps, j'aime bien. Et ça m'inspire. Je commence avec la ligne de mélodie, puis après je mets les mots. Et puis on bricole le tout. Il faut que ça plaise aux deux."

L'amour toujours

Et à l’arrivée ils parlent d’amour toujours : "L’amour au sens large du terme, c'est-à-dire ce qu’il englobe : le désamour l'anamour. Dans la bienveillance, ou aussi dans la solitude, la tristesse et enfin dans tous les sens du terme." Avec une voix pareille, on se doute que l’amour peut prendre toutes les formes et se chanter sur tous les tons et en anglais. Comme l’explique encore Manon : "Stylistiquement, la soul, c'est plutôt anglais. La folk, c'est plutôt anglais. De par l'histoire de ces musiques-là, j'ai écrit en anglais plus naturellement parce que ce style m'inspire dans cette langue. Et puis surtout parce que j'ai beaucoup plus écouté d'anglais que de français. C’est une langue que j'aime. Donc c'était nécessaire pour cette musique-là et pour cet album-là encore plus."

Une belle équipe musicale

Pour cet album, Benjamin Gouhet s’est donné les moyens d’élargir sa palette dans la composition : "En fait, on a sorti un premier album en 2017 en duo, guitare, voix. Après, pour le premier album, on a rajouté du violoncelle et des percussions. Et pour cet album-là, on avait un peu plus de budget et avec tous les outils modernes de composition, j'ai fait tous les arrangements de l'album, j'ai vraiment fait ce tout ce que j'avais envie de faire. Donc j'ai rajouté les cordes, j'ai rajouté la batterie etc. C’est beaucoup plus orchestré, dans un univers qui est proche du jazz par moment, très soul aussi."

Et c’est vrai qu’on sent les influences des deux complices dans les chansons : Stevie Wonder, Amy Winehouse ou ,quitte à faire rougir Manon, un peu de Billie Hollyday pour le léger voile sur la voix et Rickie Lee Jones pour les ballades un peu désespérées même si la chanteuse n’est pas a priori dans leur playlist.

Pour la session live de #STUDIO3, ils sont venus avec leurs complices, de bonnes pointures de la scène musicale régionale : David Bressat aux claviers, Mathieu Manach aux percussions, Maud Fournier au violoncelle, et donc Benjamin Gouher à la guitare et Manon Cluzel au chant.

By Your Side

la chanson donne le titre à leur dernier album. C’est une chanson, pour le coup, d'amour. A côté de l’être aimé…

Manon Cluzel, chant, Benjamin Gouher, guitare, David Bressat, claviers, Mathieu Manach, percussions, Maud Fournier au violoncelle.

Psycho

c’est l’histoire d'une psy que Manon a appelée et qui l’a énervée beaucoup et du coup elle a écrit une chanson pour lui faire comprendre qu'elle… l'énervait beaucoup.

Manon Cluzel, chant, Benjamin Gouher, guitare, David Bressat, claviers, Mathieu Manach, percussions, Maud Fournier au violoncelle.

Roots Dead of Tree

 les racines mortes de l'arbre ». Une chanson plus ancienne qui a rencontré son public. « Elle parle d’où je viens, de mon enfance, sans être trop cru, dans le sens poétique », dit Manon Cluzel.  

Benjamin Gouher, guitare, Manon Cluzel, chant, Maud Fournier au violoncelle.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture #studio3