"Sur 100 personnes, 87 ont été victimes d'agression", une association s'inquiète de l'augmentation des violences sur les cyclistes

Une nouvelle altercation entre un automobiliste et un cycliste a été publiée sur les réseaux sociaux. L'association "La Ville à Vélo" demande aux autorités de réagir et dénonce "cette violence en augmentation".

La vidéo fait le tour des réseaux sociaux. On y voit une violente altercation entre un automobiliste et un cycliste dans le 5ᵉ arrondissement de Lyon. Elle a été filmée au début du mois de mai. Le cycliste cherche à s'insérer dans le sas qui lui est réservé, juste avant le feu tricolore.

Cycliste percuté

Une voiture est arrêtée sur cet espace qui est censé protéger les vélos, mais le conducteur ne veut pas reculer, malgré les demandes du cycliste. L'échange anodin au début s'enflamme jusqu'à ce que l'automobiliste percute le cycliste avec sa voiture.

Des agressions en hausse

Une scène qui semble se banaliser. Selon l'association La Ville à Vélo, dont le cycliste est membre, ces violences seraient même en augmentation. "Sur 100 personnes qui ont répondu à notre petite enquête en interne, 87 ont avoué avoir été victimes d'agressions verbales, voire physiques". Frédérique Bienvenüe, l'une des porte-parole de cette structure qui revendique 1 000 adhérents, en a été victime elle-même, "oui, ça m'est arrivé".

Notre adhérent filme ses trajets lors de tous ses déplacements. Ça permet d'avoir des éléments probants en cas de problème. La rue est à tout le monde. Il faut que les dépôts de plainte soient pris en compte, au moins pour être comptabilisés.

Frédérique Bienvenüe, de l'association La Ville à Vélo

Dépôts de plaintes

Sur son compte X (ex-Twitter), l'association appelle les forces de l'ordre, les élus et la préfecture à "réagir, endiguer et prendre la pleine mesure de ce phénomène pour garantir la sécurité de tous".

Un phénomène difficilement quantifiable. Souvent, les cyclistes n'osent pas en parler, par crainte de représailles. L'auteur de la vidéo a lui-même attendu plusieurs semaines avant de la rendre publique. Selon l'association, "il voulait se laisser le temps pour réfléchir, il a même souhaité garder l'anonymat". 

L'association, dans le cas du cycliste victime de l'agression, nous a précisé qu'elle se constituerait partie civile si une plainte était instruite.

Des trajets filmés

Sur son site internet, La Ville à Vélo recommande de porter plainte en cas d'agression, même si elle reconnaît : "concernant une agression verbale, il y a hélas peu de chance d’obtenir une suite et à plus forte raison réparation, sauf si elle comporte des menaces de mort ou délictuelles".

Pour cette raison, de plus en plus de cyclistes n'hésitent plus à emporter des mini-caméras sur eux afin d'enregistrer leur parcours.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité