• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Drame de Thizy-les-Bourg : la thèse d'un double homicide suivi d'un suicide se précise

Les corps de 3 personnes, une femme et deux hommes, ont été découverts à Thizy-les-Bourg, mercredi 17 avril dans la matinée. / © T. Swiderski / France 3 Rhône-Alpes
Les corps de 3 personnes, une femme et deux hommes, ont été découverts à Thizy-les-Bourg, mercredi 17 avril dans la matinée. / © T. Swiderski / France 3 Rhône-Alpes

Après la macabre découverte pour les gendarmes à Thizy-les-Bourg (Rhône) mercredi 17 avril du corps de 3 personnes dans une maison, les premiers résultats de l'enquête confirmeraient la thèse d'un drame passionnel. 

Par Renaud Gardette avec Myriam Figureau

Les corps de trois personnes, retrouvés dans une villa de Thizy-les-Bourg (Rhône) dans la matinée du mercredi 17 avril ont été identifiés. Il s'agit de Nathalie Martinet, l'occupante de la maison, une ex commerçante de la ville, âgée d'une cinquantaine d'année. Son compagnon, Marcel Wolf  54 ans, domicilié dans la Loire à Riorges, est la seconde victime.  Président de l'association ligérienne Riorges 2020 en vue des municipales dans cette commune de la Loire, son décès a été confirmé ce jeudi au journal Le Progrès par l'association. La 3e personne décédée, celui qui est considéré comme le tireur présumé, Claude Monnier, était l'ancien compagnon de la femme. 

Les résultats des trois autopsie pratiquées ce jeudi confirment la thèse d'un drame passionnel, selon le parquet de Villefranche. Mais d'autres investigations se poursuivent pour confirmer les raisons de ce probable double meurtre, notamment des analyses balistiques. 

Ce sont les collègues de travail de l'une des victimes qui se seraient inquiétés de son absence dans la matinée de mercredi 17 avril et qui auraient donné l'alerte. En se rendant au domicile, les gendarmes ont découvert les corps des trois personnes dans la matinée de ce mercredi 17 avril.

Selon le maire de la ville, Martin Sotton, joint par téléphone, "la population est très affectée. Les nouvelles vont très vite. Nous adressons notre compassion envers les familles et les proches, et envers tous les habitants."

Le parquet de Villefranche-sur-Saône a ouvert dès mercredi une enquête pour meurtre. La brigade de recherche de Villefranche-sur-Saône est chargée des investigations.
 

Sur le même sujet

Haute-Loire : il faut sauver le busard cendré

Les + Lus