Tony Parker ouvre son centre de formation à Lyon

Tony Parker a inauguré sa nouvelle école avec Gérard Collomb et David Kimelfeld / © France 3 Rhône-Alpes / Renaud Gardette
Tony Parker a inauguré sa nouvelle école avec Gérard Collomb et David Kimelfeld / © France 3 Rhône-Alpes / Renaud Gardette

Après avoir mis la main sur l'ASVEL, Tony Parker arrive avec un nouveau projet: former de futurs joueurs, moyennant un chèque de 25.000 euros.

Par Arnaud Jacques

Tony Parker ia inauguré ce jeudi 3 octobre la Tony Parker Academy à Lyon-Gerland. Pardon, la Tony Parker Adequat Academy. Pas sûr que l'adepte du naming qui essaie de nous faire dire LDLC-ASVEL pour désigner son équipe de basket parvienne à ses fins.
 

Ne dites pas lycée, dites campus


Toujours dans le style Parker, nous ne sommes pas ici dans un lycée mais dans un campus. Cet établissement hors contrat forme bien des jeunes à partir de la seconde en vue d'obtenir leur bac tout en développant leur carrière sportive.
Cet établissement qui concurrence le sport-étude permettra à des clubs de placer leurs joueurs. Cette année, on peut croiser des étudiants jouant à l'ASVEL ou à Strasbourg.
L'école, qui compte quatre bâtiments dont un gymnase vitré ouvert sur l'extérieur avec 3 terrains de basket, accueille 12 élèves par classe, qui pratiquent 4 heures de sport par jour. Le "campus" comprend 400 appartements dans ses murs, dont une centaine pour les étudiants aux revenus modestes.
 

Gros chèque d'entrée


Pour franchir les portes de ce lycée, il faut débourser 25.000 Euros. À ce prix-là, il peut mériter de s'appeler campus. Pour les étudiants qui sont joueurs professionnels, ces frais sont pris en charge par leur club.

Permettre à ses joueurs d'aller dans cet école, c'est aussi permettre à un club comme l'ASVEL d'avoir des joueurs disponibles, avec un emploi du temps adapté aux championnats.
 

Des partenariats privés pour un débouché incertain


Tony Parker s'est associé à Adequat (agence d'intérim), Acadomia et l'EM Lyon pour monter cette école. L'ancien joueur de NBA ne cache pas que "95% des élèves ne seront pas des basketteurs professionnels". Mais l'école promet de ne pas s'inquiéter, car un travail est promis à chaque élève en fin de cursus. Un job offert par la boîte d'intérim Adequat. Personne n'a précisé quel type de contrat sera proposé...
 

Sur le même sujet

Les + Lus