"Un choc des moyens, pas un choc des savoirs" : à Lyon, 2000 enseignants et parents d'élèves manifestent contre la réforme des collèges

À l'appel de plusieurs organisations syndicales, ce samedi 25 mai, parents d'élèves et enseignants se sont retrouvés pour une manifestation contre la réforme du choc des savoirs. À Lyon, environ 2000 manifestants ont défilé.

La mobilisation contre le projet de réforme dite "choc des savoirs" se poursuit. Ce samedi, enseignants et parents d'élèves ont une nouvelle fois foulé les pavés. Dans les rues de Lyon, ils étaient environ 2000 pour demander l'abandon de cette réforme.

Annoncé en février dernier par le Premier ministre, Gabriel Attal, ce projet contient plusieurs mesures censées élever le niveau des élèves. L'une d'elles est la plus contestée. Avec l'instauration de groupes de niveau au collège, le corps enseignant redoute une forme de sélection.

Cette réforme va à l'encontre de notre conception de l'éducation. On la veut ambitieuse et certainement pas par un tri de nos élèves. C'est un forme de sélection qui nous pose souci.

Rindala Yones, secrétaire SNES-FSU Rhône

"Tous ensemble"

Ce samedi a été choisi pour qu'enseignants et parents d'élèves puissent se retrouver ensemble. "Depuis février, la mobilisation est forte. Il y a eu des journées de grève, des actions ponctuelles, des journées collèges morts. Aujourd'hui, on voulait être tous ensemble, le temps d'un week-end pour continuer à dire non", ajoute Rindala, secrétaire du SNES-FSU, l'un des puissants syndicaux de l'éducation. Selon elle, "on ne gagnera pas sans l'opinion publique et les parents d'élèves". 

Les banderoles et les drapeaux des syndicats ont côtoyé ceux des fédérations de parents d'élèves. Pour Sandra, présidente de la FCPE du Rhône, "on veut un choc des moyens, pas un choc des savoirs".

On a compris, au regard des difficultés qu'il y a déjà dans les établissements en termes de moyens, que cette réforme était menée tambour battant, sans moyens supplémentaires.

Sandra Buteau-Besle, présidente FCPE du Rhône

Une chorégraphie inspirée

Ces groupes de niveau devraient entrer en vigueur à la rentrée prochaine dans les collèges. Un risque de stigmatisation pour certains. Dans le cortège lyonnais, des professeurs et des parents ont repris la chanson "J'veux du soleil" en changeant les paroles par "Hop, on balaye". Un extrait de la chorégraphie dans cette vidéo prise en début de manifestation.

durée de la vidéo : 00h00mn27s
"Hop on balaie", sur l'air de "J'veux du soleil", une chorégraphie lors de la manifestation contre la réforme du choc des savoirs à Lyon. ©Bénédicte Millaud, France 3 Rhône-Alpes

Le cortège est parti de la place Guichard en fin de matinée pour rejoindre la place des Terreaux en début d'après-midi. La manifestation s'est déroulée dans le calme.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité