Un Français reproduit en Lego l'hélicoptère de la Sécurité Civile, avec l'aide des pilotes basés à Lyon

Des pilotes et mécaniciens de la Sécurité Civile de Lyon soutiennent activement le projet de reproduction de leur hélicoptère d'intervention en Lego, imaginé par un jeune français vivant en Allemagne. "Je suis bluffé" nous confie l'un d'eux.

Adrien Pecquet est un jeune parisien, exilé désormais en Allemagne où il exerce le métier de restaurateur. A côté de cela, sa deuxième vie est une double passion, celle de l'aéronautique et des Lego, depuis son plus jeune âge. Il a ainsi inventé le projet de créer, en Lego donc, le fameux hélicoptère jaune et rouge de la Sécurité Civile qui vole dans tous les cieux des régions françaises. Pour l'instant, l'hélicoptère n'en est qu'au stade de la création théorique sur ordinateur grâce à deux logiciels dédiés.

Mais le résultat est déjà "bluffant". Pour plus de réalisme, et dans le souci de copier le plus possible le véritable hélicoptère français de sauvetage, Adrien a multiplié les contacts et les coups de téléphone. Il a ainsi pu joindre des pilotes et des mécaniciens de la Sécurité Civile de Lyon: "Ils m'ont ouvert des portes, pour me donner des conseils très précis, et beaucoup d'indications techniques. Ils m'ont expliqué où étaient positionnés certaines lampes ou certains détails" nous dit-il.

Sans l'aide de ces pilotes et de ces techniciens, le projet n'aurait peut-être pas eu un tel réalisme: "Ils ont pu m'envoyer des descriptions et des photos de très près, notamment de l'intérieur de l'appareil. Ils m'ont expliqué le fonctionnement de l'hélicoptère. Ils font vraiment un beau métier."

Une idée qui cherche 10.000 votes

Pour l'instant cet hélicoptère ne vole pas vraiment, il s'agit d'un projet, ce que les spécialistes appelent un "Lego Idea". Concrètement, un particulier peut créer un projet comme celui-ci, et le soumettre au vote du public et des fans de la petit brique, dans des forums et des sites spécialisés. La marque s'engage ensuite à réfléchir sur cette idée quand le projet dépasse les 10.000 votes. Si la marque trouve le projet suffisamment intéressant, elle peut le commercialiser dans le monde entier. Une quarantaine de boîtes Lego ont ainsi été inventées par des particuliers: de Winnie l'Ourson à la DeLorean du film Retour vers le Futur, en passant par le robot Curiosity de la Nasa ou encore la réplique de la voiture Ecto-1 des films SOS Fantômes.

Pour l'instant Adrien en est à environ 2.650 votes. Il lui reste environ 530 jours pour atteindre le nombe de vote visé.

"Je suis bluffé" nous dit un pilote du Dragon

Nous avons pu joindre par téléphone un des pilotes du véritable hélicoptère de la Sécurité Civile, Olivier Hyvert, basé à Lyon. "Je suis bluffé!" nous avoue-t-il d'emblée. "Je le trouve très fidèle. On peut toujours trouver des petits détails, des petits points techniques qui ne collent pas, mais à quoi bon, ce n'est pas grave. Je le trouve vraiment très ressemblant."

Olivier adore faire des petits cadeaux sous forme de goodies: des casquettes, un écusson, ou aujourd'hui des masques de protection avec le logo de la Sécurité Civile. "Il faut passer à autre chose aujourd'hui. Là, c'est un objet qui aurait un succès fou." Et en terme de communication, le pilote est sûr que ce projet serait positif: "Cela ne pourrait être que bénéfique pour nous."

La plupart des pilotes et mécaniciens basés à Lyon soutiennent cette invention: "Quand on aime son métier, ce genre de projet ne peut pas laisser indifférent" conclue Olivier Hyvert.

Près de 1.050 pièces

Adrien a respecté, le plus possible, les éléments techniques et le look du Dragon, de son vrai nom l'EC-145. Le bi-moteur est la véritable "force de frappe aérienne" des secours français. Il peut transporter au maximum 8 passagers, ou 500 kg de matériel. Adrien tenait à rendre hommage à ces héros du ciel, et à rendre plus accessible au grand public leur quotidien : "Quand j'étais petit, je les voyais voler dans le ciel, avec les Canadairs, dans le sud de la France. Ils ont un sacré métier. Je les ais vus au sol sur le tarmac, mais je n'ai jamais pu voler à bord de l'un d'eux, à mon grand regret. C'est vraiment sympa parce que le projet avance. Tout est parti de pas grand chose finalement! Ça me fait plaisir de voir autant de soutien, parce que c'est un projet assez solitaire. Il y a beaucoup d'affinités avec les équipes de Lyon."

L'hélicoptère Lego EC-145 comporte pour l'instant environ 1.050 pièces, pour une bonne trentaine de centimètres de long. Adrien, qui prépare également d'autres projets de création, le destine pour une tranche d'âge d'environ 14 ou 15 ans, un public aguerri aux constructions relativement complexes. Chez lui, il commence tout juste à le construire pour de vrai, pour créer un prototype en briques réelles et pourquoi pas, le faire voler vers d'autres aventures et le dévoiler en exclusivité aux pilotes de la base de Lyon. On peut toujours rêver...

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité