Les gendarmes de l'Office central de lutte contre la délinquance itinérante ont démantelé un réseau mafieux albanais qui opérait depuis la région lyonnaise. Plusieurs dizaines de kilos de bijoux, des centaines d'objets de luxe et de l'argent ont été saisis. Une trentaine d'individus ont été arrêtés.

Le démantèlement complet d'un réseau mafieux albanais qui pratiquait le recel d'objets volés et le blanchiment aura duré 18 mois. 18 mois d'une enquête menée par l'Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI), un service de la gendarmerie nationale contre le grand banditisme et sous l'égide de la juridiction interrégionale de Lyon.

Un hôtel de Villeurbanne au centre du trafic

Tout commence à l'automne 2021. La région Auvergne-Rhône-Alpes connait une forte augmentation de faits de cambriolages dans des résidences. L'OCLDI commence alors une enquête qui va permettre de faire un lien entre un groupe d'individus, de nationalité albanaise, et une structure mafieuse de ce pays.

Les gendarmes découvrent que le butin de nombreux cambriolages, opérés sur toute la France, passe par un hôtel de Villeurbanne près de Lyon, l'hôtel d'Alsace, qui est la plaque tournante du trafic. Des kilos de bijoux en or, des centaines de montres Cartier, Dior ou Rollex, des accessoires de luxe et de grosses sommes d'argent passent par cet établissement modeste "qui sert aussi d'hôtel social", selon la gendarmerie.

Devant l'ampleur du trafic et l'implication du crime organisé albanais, une cellule d'enquête nationale est créée en juin 2022 ainsi qu'une équipe d'investigation franco-albanaise.

Premières arrestations et grosses saisies

Les enquêteurs de l'OCLDI, aidés par des gendarmes de la Section de recherche de Lyon mettent à jour les ramifications de ce réseau mafieux : tous les objets et l'argent volé transitent vers l'Albanie au moyen de minibus.

Le 17 septembre 2022, une première opération conduit à l'interception de deux de ces minibus et l'arrestation de 13 individus dont une grande partie à Lyon. Des perquisitions permettent de découvrir 20 kg de bijoux en or, des pièces d'or, 225 000 euros en numéraire et 6 kg de cannabis. En Albanie, les enquêteurs français et albanais perquisitionnent également deux bijouteries : 1,5 kg de bijoux et 35 000 euros sont saisis.

Enfin, il y a quelques jours, le 14 juin 2023, une seconde opération conjointe sur le territoire albanais, conduit à l'interpellation de 15 autres individus et la saisie de bijoux et d'espèces. 

L'instruction se poursuit à Lyon

Désormais, l'information judiciaire ouverte à Lyon pour recel en bande organisée, association de malfaiteurs et blanchiment aggravé, va se poursuivre sous l'égide des magistrats lyonnais.

En tout, 18 malfaiteurs ont été écroués, une dizaine d'autres placés sous contrôle judiciaire. "Une très belle affaire sur un réseau particulièrement structuré et une coopération inédite avec la police albanaise", a commenté avec satisfaction le général Marc de Tarlé, chef de l'OCLDI joint par téléphone.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité