Un plan d’urgence mis en place en Auvergne Rhône-Alpes pour résorber les délais d’obtention de papiers d’identité

Publié le
Écrit par D.Mazzola (avec L.Riger)

Des mois pour obtenir un rendez-vous en mairie... les Français qui ont besoin d'un document d'identité en ont assez. Le mercredi 4 mai, le gouvernement français a annoncé un plan d'urgence pour réduire les délais de délivrance des papiers d'identité. En Auvergne Rhône-Alpes, 45 000 demandes de documents sont en cours.

Les délais d'obtention de passeports et de cartes d'identité explosent. Actuellement, ces délais sont d'environ deux mois, contre deux à trois semaines avant la pandémie de Covid. Dans certaines communes, l'attente peut atteindre jusqu'à trois mois avant d'obtenir un rendez-vous, voire "dépasser les 100 jours". Les mairies, prises d'assaut, sont débordées. 

Afin de réduire cette attente, le gouvernement a annoncé, mercredi 4 mai, un "plan d'urgence pour améliorer le délai de délivrance" des documents d'identité.  

Des effectifs et des dispositifs supplémentaires

Dans les préfectures, les effectifs dédiés aux pièces d'identité vont être ainsi "augmentés de 30%" et "400 dispositifs de recueil des demandes vont être déployés  dans les mairies volontaires", a écrit Gérald Darmanin, ajoutant que "l'objectif" était "de retrouver une situation normale à l'été". "Ces nouveaux dispositifs pourront être installés dans un délai d'un mois," annonce le ministère de l'Intérieur. Ce qui représente "près de 50 000 demandes supplémentaires par semaine".

Dans la région Auvergne Rhône-Alpes, 302 mairies sont équipées de bornes biométriques permettant d'enregistrer les images des empreintes digitales. Un effort va être fait pour ouvrir davantage de créneaux horaires de rendez-vous. Des plages horaires élargies pour accueillir le public devraient être aussi proposées. 

Actuellement en Auvergne Rhône-Alpes, ce sont 45 000 demandes de documents d'identité qui sont en cours de traitement.

Rattrapage après la crise sanitaire

Depuis l'été 2021, l'Agence nationale des titres sécurisés (ANTS) a constaté une augmentation des demandes liée à la levée progressive des restrictions sanitaires sur les déplacements et au rattrapage des demandes non effectuées en 2020 et 2021.

En 2020 et début 2021, un million de cartes nationales d'identité (CNI) n'auraient pas été renouvelées en France par rapport à la normale, la demande de passeports baissant de 38% et celle de cartes d'identité de 18%, selon des données l'ANTS.

"A cet effet de rattrapage, s'ajoute la hausse saisonnière des demandes de titres", elle liée à l'approche des vacances et à la période des examens du mois de juin; "ainsi qu'à l'attrait suscité par la nouvelle carte d'identité," explique le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.



Comment gagner un peu de temps ? Pensez à la pré-demande en ligne, sur le site de l’ANTS (l’Agence Nationale des Titres Sécurisés). Une démarche qui facilite le travail des agents en mairie.

La préfecture d'Auvergne Rhône-Alpes rappelle que les CNI et passeports expirés depuis moins de 5 ans restent valides. Il est possible de les présenter lors du passage des examens et pour l'inscription au permis de conduire.







Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité