Une collectivité du Beaujolais lance sa propre marque d'électricité verte

La Communauté de communes Saône Beaujolais fait dans le vert. Avec la marque BôWatts, la collectivité espère offrir une énergie moins chère à ses habitants.

"Une première en France". La Communauté de communes Saône Beaujolais (CCSB) lance sa propre marque d'électricité verte, appelée BôWatts. Sa volonté ? Devenir un territoire modèle en termes de sobriété énergétique. Le président de la Communauté de communes, Jacky Menichonn revient sur cette innovation énergétique. "On va pouvoir offrir à nos habitants une énergie verte 5 % moins chère par rapport au prix qu'on trouve sur le marché", assure-t-il d'emblée. 

Des premiers foyers ont déjà bénéficié de cette offre singulière. Dans la commune pilote de ce projet, Belleville-en-Beaujolais (Rhône), Patrick et Irène peuvent, à l'aide d'un boîtier, contrôler leur consommation, avec jusqu'à 20 % d'économie d'énergie. "Cet objet nous permet de prendre conscience de la consommation que l'on a et de faire attention, explique Patrick. On peut regarder la consommation d'aujourd'hui, de la semaine, au mois ou toute l'année. Au début, je trouvais ça un peu gadget et finalement, on se prend très vite au jeu".

durée de la vidéo : 00h02mn11s
Une collectivité dans le Beaujolais lance sa marque d'électricité verte. ©France Télévisions

Reprendre la main sur le marché de l'énergie

25 000 foyers du cru pourraient être fournis en électricité verte à l'avenir, c'est l'objectif affiché par Jacky Menichon. "Le but, c'est que notre électricité soit utilisée localement. On est dans une boucle locale, c'est-à-dire fabriquer notre énergie localement et la revendre à nos habitants. On ne voulait plus être dépendants de l'énergie vendue par quelques acteurs, et reprendre la main sur le marché." La collectivité s'est appuyée sur les conseils de la start-up lyonnaise My Energy Manager et offre aux clients un tarif d'achat négocié avec le fournisseur partenaire, Alpiq. 

Le but, c'est que notre électricité soit utilisée localement. On est dans une boucle locale, c'est à dire fabriquer notre énergie localement et la revendre à nos habitants.

Jacky Menichon,

président de la Communauté de communes Saône Beaujolais (CCSB)

Pour produire l'électricité, "une cinquantaine de projets photovoltaïques est en cours", explique Jacky Menichon, "une massification du photovoltaïque" est martelée par la collectivité. Les premières installations sont prévues en 2024 sur les toits des bâtiments publics, d'entreprises, ou encore au sol.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité