• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

L'université Lyon 2 refuse d'augmenter les frais d'inscription pour les étudiants non-Européens

© France 3 RA
© France 3 RA

L'Université Lyon 2 n'augmentera pas ses frais d'inscription pour les étudiants hors Union européenne à la rentrée 2019/2020, a-t-elle annoncé ce mardi 15 janvier. 

Par Emilie Henny

"Ni pertinente, ni juste", a qualifié l'Université Lyon 2 à propos de la hausse des frais d'inscription pour les étudiants non-Européens, annoncée par le gouvernement en novembre 2018.

L'Université refuse donc de suivre la directive de l'Etat et n'appliquera pas cette augmentation à la rentrée prochaine. 

L'université Clermont Auvergne a récemment refusé elle aussi d'appliquer cette hausse à la rentrée.


Principe d'égalité de traitement

L'établissement ne manque pas de justifier sa décision. Pour Lyon 2, cette augmentation toucherait "des étudiants parmi les plus fragiles" et serait contraire au "principe d’égalité de traitement entre usagers du service public".

Réaction du Vice Président de l'Université : 
Lyon 2 refuse la hausse des frais d'inscription pour les étudiants non-Européens
Explications du Vice Président de l'Université Lyon 2 - Y. Marie/ L. Crozat


En effet, si la mesure était suivie par l'Université lyonnaise, les nouveaux étudiants non-Européens devraient s'acquitter de 2 770 euros en licence et 3 770 euros en master et doctorat, à la rentrée 2019/2020.


Les mêmes droits que les étudiants français ou européens

Pour maintenir cette égalité de traitement, et "permettre au plus grand nombre de poursuivre leurs études en France", l'Université continuera à appliquer aux non-européens, les mêmes droits que les étudiants français ou européens. Soit 170 euros pour une année en licence, 243 euros en master et 380 euros en doctorat.

Sur le même sujet

Le dernier entraînement de l'équipe de France de trail dans le Cantal

Les + Lus