VIDEO. Coupe de France Lyon-PSG : le parcours de l’OL cette saison, la remontada

durée de la vidéo : 00h01mn29s
{} ©France Télévisions

Depuis quelques mois, l'OL enchaîne les victoires alors qu'il était lanterne rouge de ligue 1 fin 2023. Retour sur une saison hors-norme.

Historique. C’est le mot pour qualifier la trajectoire de l’OL cette saison. Depuis plusieurs mois, les supporters des Gones ont le sentiment de revivre les belles années du club. Pourtant, rien ne laissait présager une telle remontada.

La saison passée a été synonyme de rebondissements pour le club. Coup de tonnerre en septembre 2023 : Laurent Blanc quitte son poste d’entraîneur, officiellement d’un commun accord avec le club. La saison débute dans la douleur. Sans aucune victoire au compteur, l’OL est dernier du classement à la 14ème journée de ligue 1.

La descente aux enfers continue en novembre 2023 avec le passage éclair de Fabien Grosso. Deux mois seulement après avoir succédé à Laurent Blanc, les défaites s’enchaînent. Il n’est pas l’homme providentiel attendu par les joueurs.

L’OL risque la redescente en ligue 2, du jamais vu. Mais l’espoir renaît en décembre 2023, avec l’arrivée de Pierre Sage au poste d’entraîneur. Directeur du centre de formation des Gones mais pas entraîneur de métier, il est inconnu du grand public et devait initialement uniquement assurer l’intérim.

Un nouveau souffle

Car l'OL revient de loin. "Ça été très difficile au début, quand je croisais les salariés du club, dans les bureaux, certains pensaient perdre leurs jobs et tout le monde a besoin de faire vivre sa famille. On voyait l’impact que le sportif avait sur l’ensemble de la structure" confiait Pierre Sage, témoignant de la période critique lors de laquelle il a pris la tête de l’entraînement. Mais avec lui, dès la mi-décembre, l’OL s’impose 3-0 face à Toulouse. L’acte fondateur d’une renaissance inespérée.

Renforcé au cours d’un mercato d’hiver ambitieux avec l’arrivée de 7 nouveaux joueurs, l’OL consolide son nouveau souffle : 4-3 face à Brest puis Lille, et 2-1 contre Strasbourg. Les Lyonnais terminent 6ème du classement de Ligue 1, alors qu’ils en étaient la lanterne rouge fin 2023. "Je pense que même si on écrit ce scénario pour Netflix on ne peut pas l’inventer. C’est quelque chose d’incroyable" affirme le directeur sportif de l’OL, David Friio.

Plus inspiré, plus rapide...L’OL montre désormais un autre visage sur le terrain. À commencer par sa recrue Nigériane, Gift Orban. Mais aussi de Luca Perri, nouveau gardien qui se démarque magistralement aux tirs au but face à Strasbourg. En 2024, l'OL a remporté 12 matches sur 17 en L1.

Objectif 6ème Coupe de France

Tout au long de ses derniers matchs, l’OL a été porté par la joie enfin retrouvée de ses supporters. Un engouement qui a donné lieu à des scènes incroyables, comme leur envahissement du terrain lors la demi-finale face à Valenciennes, comme si Lyon avait remporté la Coupe de France. Et qu’importe si l’adversaire, Valenciennes, est dernier de la Ligue 2. Ce 3-0, c’est la cerise sur la remontada.

Désormais, les Gones semblent bel et bien être sur le chemin de leur grand retour, sous la houlette de Pierre Sage, qui sera prolongé au poste d’entraîneur la saison prochaine. Car après la Coupe de France, direction la ligue Europa, que le club espère disputer avec le même appétit.

Un sans-faute côté Lyonnais lors d’une saison comme l’OL n’en avait plus connu depuis ses belles années. Les Gones ne comptent pas s’arrêter là, et vont tout faire pour décrocher une sixième coupe samedi soir.

Coupe de France OL-PSG : vivez la finale sur France 3 Auvergne Rhône-Alpes

Historique. Lyon et ses 5 Coupes de France

  • Le 10 mai 1964 : L’OL remporte la Coupe face aux Girondins de Bordeaux pour la première fois de son histoire. La foudre, Nestor Combin, inscrit deux buts et offre à Lyon sa première victoire.  
  • Le 21 mai 1967 : Au parc des Princes, en présence du Président de la République, Charles de Gaulle, Lyon défait Sochaux 3-1. La petite histoire retiendra également ce moment furtif où un ancien général devient... ramasseur de balle.
  • Le 17 juin 1973 : une victoire inattendue. Les Gones affrontent les Canaries de Nantes, ultra-favoris. Cette année-là, Nantes survole le championnat mais un pénalty controversé va faire basculer la finale avec un but de Bertrand Lacombe. Lyon empoche sa troisième Coupe de France.
  • Le 24 mai 2008, l’OL réalise un hold-up face au Paris Saint Germain. Le geste décisif est signé Sydney Govou dans la seconde prolongation d’une finale longtemps indécise. Cette année-là, Lyon réalise son premier doublé Coupe et championnat. Un exploit qui marquera l’histoire du club.
  • Le 28 avril 2012, dernière Coupe de France. Lyon rencontre les amateurs de Quevilly dans un match petit poucet qui font la magie des coupes de France. Trois divisions d’écart, mais à la fin, la plus courte des victoires. Un match gagnant, grâce à un centre improbable de Lacazette, et une reprise imparable de Lissandro. Depuis, Lyon n’a remporté aucun trophée toutes compétitions confondues.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité