Vidéo : les gendarmes du Rhône se mobilisent pour soutenir Jules, 5 ans, atteint d'un cancer rare

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christian Conxicoeur

C'est pour répondre à la demande d'une grand-mère aimante que les gendarmes de Dardilly (Métropole de Lyon) ont réalisé cette vidéo. Elle est destinée au petit Jules, grand admirateur des forces de l'ordre, atteint d'un cancer rare.

C'est un petit cadeau qui réchauffe le coeur et fait honneur à ses auteurs : une vidéo (ci-dessous) réalisée par les gendarmes de Dardilly à destination d'un petit garçon, Jules, âgé d'à peine 5 ans et atteint d'un cancer rare.

A l'origine de cette initiative il y a une grand-mère aimante qui a sollicité les gendarmes. Un appel à l'aide bien particulier, puisque si elle a décroché son téléphone c'est pour leur demander de mettre un peu de beaume au coeur de son petit-fils, cantonné dans une chambre stérile. 

L'idée de la mamie, c'était de demander à son interlocuteur si les gendarmes pouvaient faire une vidéo, pour que l'enfant puisse la regarder sur une tablette... il faut dire que Jules est un fervent admirateur des forces de l'ordre, et de la Gendarmerie en particulier. 

D'ailleurs, le jeune malade, avait déjà -par le passé- pu prendre contact avec des gendarmes... on le voit à deux reprises posant fièrement avec un képi sur la vidéo.

Une démarche collective

Joints au téléphone, les deux militaires moteurs de cette opération de solidarité nous ont expliqué ne pas s'être fait priés bien longtemps. Il faut dire que le gendarme Nicolas, qui a reçu l'appel téléphonique, est lui même papa d'un garçon du même âge...

Une chaîne de solidarité pour une belle réalisation : une dizaine de personnes hommes et femmes de trois unités de Gendarmerie de Dardilly ont donc mouillé le maillot pour réaliser une vidéo complète, transmise ensuite à la famille de Jules.

Brigade territoriale, peloton motorisé, PSIG : Jules est bien entouré

Sur Facebook, on en aperçoit un extrait : on y voit des gendarmes de la Brigade territoriale de Dardilly, mais aussi leurs collègue du peloton motorisé ainsi que les hommes et femmes du PSIG (Peloton de surveillance et d'intervention de la Gendarmerie) déployés et arborant des messages aussi "bricolés" que sympathiques : des feuilles posées avec un petit message "pour toi Jules" sur un bouclier d'intervention ou des coeurs derrière un pare-brise de moto.

Un enfant heureux

Des attentions qui ont rendu Jules très heureux. Son papa, toujours en contact avec les gendarmes Nicolas et Victor (le vidéaste monteur sur le projet) assure que son fils a regardé la vidéo en boucle. D'ailleurs, vous pouvez -vous aussi- participer à cette belle opération puisque les nombreux commentaires lui sont lus régulièrement. Des messages de soutien qu'il apprécie énormément. A vos claviers !

Chroniques d'en haut dans le Chablais