VIDEO. L'opéra de Lyon à la maison : découvrez “Barbe-bleue” de Jacques Offenbach

Barbe bleue à l'opéra de Lyon mis en scène par Laurent Pelly / © Stofleth
Barbe bleue à l'opéra de Lyon mis en scène par Laurent Pelly / © Stofleth

Pendant le confinement, nous avons décidé avec l'opéra de Lyon de vous faire revivre de grands spectacles. L'opéra à la maison comme si vous y étiez. Chaque jeudi, une nouvelle oeuvre vous est proposée. Place à "Barbe-bleue" de Jacques Offenbach.

Par Franck Giroud

A chaque commencement de l'été, l'opéra de Lyon propose la retransmission publique de la dernière production de sa saison dans un grand nombre de villes de la région Auvergne Rhône Alpes. C'est toujours un moment de fête et de découverte de la musique sur grand écran pour un large public. Et bien durant ce confinement, nous vous invitons à anticiper l'été - on peut rêver - et faire comme si vous étiez assis sur les gradins du théâtre de Fourvière ou au bord du lac d'Annecy par exemple, et de vous laissez porter par la musique. Au programme, vous retrouverez au fil des semaines, chaque jeudi, tous les spectacles de ces derniers opéras sous les étoiles. On commence avec Barbe-bleue de Jacques Offenbach à l'affiche de l'édition 2019.

La 6e femme de Barbe-bleue

Vous connaissez tous l’horrible histoire de Barbe bleue. Ce tueur d’épouses en série. Mais loin du conte de Charles Perrault, nous voici dans l’épisode de la 6e femme. Un vrai drame, une affaire macabre ? Oui, mais à la sauce Offenbach. Nous ne vous dévoilerons pas le fin mot de l’histoire mais rassurez-vous dans ce genre d’opéra il n’y a pas de sang versé. Laurent Pelly s’est attaqué à une œuvre un peu oubliée d'Offenbach. Il nous a habitués à des mises en scène toujours très vivantes et drôles des opéras bouffe du célèbre compositeur du second Empire.
L’intégrale de « Barbe-bleue » (123') réalisé par Vincent Massip est visible ici avec Culturebox

Entre fait divers et mondanités

Laurent Pelly et sa décoratrice Chantal Thomas ont imaginé cette fois des univers inspirés des journaux à sensation pour jouer le contraste au fil de l’histoire. Le spectacle passe du monde rural un peu glauque des faits divers façon « Détective » au monde des têtes couronnées que l’on retrouve dans « Point de vue ».
« Il faut du drame et de la peur, pour que les effets comiques soient efficaces » dit Laurent Pelly. Alors rendez-vous pour un bon moment à l’opéra pour frémir et rire.

Et pour mieux vous faire apprécier ce spectacle vous pouvez aussi découvrir les coulisses et le travail de répétitions de cet opéra grâce à un making-of réalisé par Franck Giroud (13’)
 
Making-of "Barbe-bleue" d'Offenbach à l'Opéra de Lyon



  

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus