Vieux-Lyon : une pétition réclame un toit et un travail pour le SDF qui a sauvé un brocanteur piégé dans l'incendie de son commerce

Publié le Mis à jour le
Écrit par Dolores Mazzola
Lyon 5e : le lundi 29 novembre 2021, un violent incendie éclatait dans un immeuble du Vieux-Lyon. Le brocanteur, propriétaire des lieux n'a été que légèrement blessé aux mains malgré la violence de l'incendie. Il a eu la vie sauve grâce à un jeune SDF du quartier... (29/11/21)
Lyon 5e : le lundi 29 novembre 2021, un violent incendie éclatait dans un immeuble du Vieux-Lyon. Le brocanteur, propriétaire des lieux n'a été que légèrement blessé aux mains malgré la violence de l'incendie. Il a eu la vie sauve grâce à un jeune SDF du quartier... (29/11/21) © France tv

Le lundi 29 novembre dernier, un impressionnant incendie a éclaté dans un commerce du Vieux-Lyon. Le propriétaire de cette brocante a eu la vie sauve grâce au courage d'un SDF du quartier. Une pétition circule aujourd'hui. Les signataires demandent un geste au maire de Lyon, Grégory Doucet en faveur du jeune homme.

Une semaine tout juste après le violent incendie qui a ravagé un immeuble de 5 étages de la rue Monseigneur Lavarenne, dans le Vieux-Lyon, la façade porte encore les stigmates du sinistre : elle est entièrement noircie et les vitres du 1er étage ont éclaté. Quant au commerce situé au rez-de-chaussée de l'immeuble endommagé, la brocante Broc-Jo, il n'en reste rien. L'enseigne, ravagée par les flammes, a été entièrement détruite et une palissade en barre aujourd'hui l'accès. 

Piégé par les flammes, il doit la vie à un sans-abri

Par chance, cet incendie accidentel n'a fait aucune victime mais le drame a été évité de justesse grâce à un jeune SDF du quartier prénommé Fabrice.  Alors que d'impressionnantes flammes dévoraient le rez-de-chaussée, le sans-abri de 36 ans n'a pas hésité à porter secours au propriétaire du commerce, un septuagénaire

Le propriétaire de cette enseigne s'était retrouvé piégé par les flammes après la chute de son radiateur à pétrole. Il était incapable de sortir de sa boutique en flammes. Le jeune homme, qui faisait la manche au bout de la rue avec son chien au moment des faits, a plongé dans le brasier.

Le SDF a réussi à extraire le brocanteur du brasier en le traînant par les pieds jusqu'au trottoir. Ce dernier n'a été que légèrement blessé aux mains. Le bon samaritain a minimisé son geste, le qualifiant de "normal". Mais son acte héroïque a ému plus d'une personne.

Un toit et un travail pour Fabrice 

Très touchés, le rappeur et influenceur lyonnais Ousme Dia a lancé une pétition en ligne deux jours après "cet acte héroïque". Lundi 6 décembre, la pétition a dépassé les 43 000 soutiens. Les signataires demandent au maire de Lyon, Grégory Doucet, de fournir un logement pour ce héros. Ils souhaitent également que Fabrice soit décoré et qu'il puisse bénéficier d'un travail.

"On souhaite que ce SDF soit décoré par les instances et qu’il puisse bénéficier d’un travail et d’un logement au vu de son acte de bravoure," indique l'auteur de la pétition.

Cette pétition est adressée au maire écologiste de Lyon Grégory Doucet et au préfet du Rhône Pascal Mailhos. L'auteur appelle aussi l'élu à recevoir Fabrice en mairie.

"J'ai été très impressionnée par son courage"

Du côté de la mairie du 5e arrondissement, on est en contact avec le  héros. Ce dernier a souhaité prendre un peu de distance face à cette soudaine médiatisation. Nadine Georgel, maire du 5e, a parlé avec Fabrice à plusieurs reprises dans la semaine : "c'est un jeune homme, très bien, très structuré qui a appris un métier." L'élue a confié comprendre et vouloir respecter le souhait de discrétion du jeune homme. "Ma position est claire : on l'accompagnera selon ses modalités et dans la temporalité qui lui convient," a également assuré l'élue.

Une solution est aujourd'hui à l'étude pour permettre à Fabrice - très attaché à son compagnon à 4 pattes - de trouver un toit"La préfecture a pris la main" sur la question du logement et d'une reconnaissance de son acte de bravoure, selon la Maire du 5e arrondissement. Nadine Georgel explique avoir été émue par cette "belle histoire" mais aussi "très impressionnée" par l'acte courageux du jeune homme et son attitude très humble. "Ce que j'ai fait est normal m'a-t-il dit.Et Nadine Georgel conclut : "c'est peut-être normal mais c'est exceptionnel !"

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.