Un incendie s'est déclenché rue Louis Braille à Villeurbanne dans un immeuble d'habitations, dimanche 3 février. D'importants moyens de secours ont été déclenchés. Plusieurs explosions ont été entendues.

Un premier incendie s'est déclenché dans la nuit, à 2h50 du matin, au 3e étage d'un immeuble d'habitation situé au numéro 6 de la rue Louis Braille à Villeurbanne, dimanche 3 février, dans une cuisine. Les pompiers du Rhône ont pu éteindre ce premier sinistre, vers 5h30.

A 7h17, les mêmes pompiers reçoivent un nouvel appel, du même endroit, pour un nouvel incendie : mais on ne sait pas s'il s'agit d'une reprise de feu ou d'un nouveau sinistre à part entière.

C'est pendant cette deuxième intervention que des explosions sont entendues. Il ne devrait pas s'agir d'explosions liées au gaz, puisque ERDF avait coupé le réseau dans la rue dès la première intervention. 
 


L'intervention a été rendue difficile pour les pompiers car l'immeuble est ancien avec un escalier en bois, et l'appartement d'où est parti l'incendie était rempli d'affaires diverses et variées, rendant compliquée la progression des soldats du feu. Les autorités parlent de "syndrôme de Diogène" : quand une personne stocke chez elle un très grand nombre d'objets et d'affaires, certaines pouvant être très inflammables. 
 


L'immeuble compte 3 étages avec des combles. Le feu a atteint le toit de l'immeuble au cours de la matinée. Vers 09h30 le feu était circonscrit mais toujours actif selon les pompiers. Il y aurait un risque de propagation par les toits. Un autre immeuble, le n°4 de la rue Louis Braille, a été évacué.

Selon la Mairie de Villeurbanne, 24 personnes ont été évacuées. Elles sont prises en charge dans un bus des TCL mis à disposition. La commune a prévu de s'occuper du relogement de ces personnes si besoin.
 

 
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité