Visite d'Emmanuel Macron : le secteur de la Préfecture fortement perturbé jusqu'au lundi 27 septembre

Le président de la République Emmanuel Macron est en visite à Lyon ce dimanche 26 septembre et ce lundi 27 septembre. Il soupera avec les grands chefs à la préfecture du Rhône. La circulation est fortement impactée dans le secteur. Il se rendra le lendemain au salon Sirha et à l'Académie de l'OMS.

Le président de la République, Emmanuel Macron, est en visite à Lyon ce dimanche 26 septembre et lundi 27 septembre. Il soupera à la préfecture du Rhône, à 20h, aux côtés de quelque 300 convives. Parmi les invités, de nombreux élus, principalement de l'agglomération lyonnaise.
Le diner des grands chefs aura pour dessein de promouvoir l'excellence de la gastronmie lyonnaise. La table d'honneur se veut être multi métiers.

Emmanuel Macron a atterri ce dimanche à l'aéroport Bron-Lyon aux alentours de 19h.

durée de la vidéo: 00 min 49
Emmanuel Macron atterrit à Lyon avant le dîner des grands chefs à la Préfecture du Rhône ©Béatrice Tardy



Le lendemain, lundi 27 septembre, le chef de l'Etat se rendra au Sirha, salon international de le restauration, de l'hôtellerie et de l'alimentation, à 10h30. C'est la première fois depuis 1987, qu'un président de la République s'y rend. Le dernier en date est Jacques Chirac.

Enfin, la visite d'Emmanuel Macron se terminera dans l'après-midi. A 14h45 il se rendra dans la future Académie de l'OMS, dans le quartier de Gerland à Lyon.

Plusieurs rues seront fermées autour de la Préfecture

Plusieurs restrictions sont mises en place autour de la Préfecture du Rhône. La circulation sera interdite aussi bien pour les voitures, les deux roues, les vélos et les piétons.

Le stationnement est interdit sur un large périmètre, du dimanche 26 septembre 2021, 6h00 jusqu'au lundi 27 septembre à 11h00.
La circulation quant à elle est interdite du diimanche 26 septembre 2021 15h00 au lundi 27 septembre 11h00.

La circulation des véhicules sera interdite :

• rue Servient entre l'avenue Maréchal de Saxe et le quai Victor Augagneur
• rue Pravaz ; • rue Pierre Corneille entre le cours Lafayette et la rue de la Part-dieu
• rue Dunoir entre la rue Pierre Corneille et l'avenue Maréchal de Saxe
• cours de la Liberte entre le cours Lafayette et la rue de la Part-dieu
• rue de Bonnel entre le quai Victor Augagneur et l'avenue Maréchal de Saxe
• rue Rabelais entre l'avenue Maréchal de Saxe et le quai Victor Augagneur
• quai Victor Augagneur entre le pont Lafayette et la rue de la Part-dieu
• rue de Sevigne entre la rue de la Part-dieu et la rue Servient
• rue Commandant Dubois entre la rue de la Part-dieu et la rue Servient.

Le stationnement des véhicules, y compris pour les cycles et les deux-roues, sera interdit :

• rue Pravaz des deux côtés ; Lyon, le 23 septembre 2021
• rue Servient des deux côtés, sur la partie comprise entre l'avenue Maréchal de Saxe et le quai Victor Augagneur
• rue Pierre Corneille des deux côtés, sur la partie comprise entre la rue de Bonnel et la rue Servient
• rue Dunoir des deux côtés, sur la partie comprise entre la rue Pierre Corneille et l'avenue Maréchal de Saxe
• rue de Bonnel des deux côtés, sur la partie comprise entre le quai Victor Augagneur et l'avenue Maréchal de Saxe
• cours de la Liberté sur la partie comprise entre la rue Servient et la rue de Bonnel
• quai Victor Augagneur des deux côtés, sur la partie comprise entre le pont Lafayette et la rue Servient.

Les transports en commun sont impactés
 


Certaines lignes de transports en commun seront également impactées :
• Dimanche 26 et lundi 27 septembre : tramway T1 et ligne C9
• Lundi 27 septembre : ligne C1, C4 et C5
Toutes les informations relatives aux transports en commun sont à retrouver sur le site www.tcl.fr.

Les piétons ne seront pas épargnés. Leur circulation aussi pourrait être impactée. Il est fortement recommandé aux riverains de se munir d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile lors des déplacements qu’ils effectueraient dans le secteur de la préfecture durant cette période.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emmanuel macron politique gastronomie culture