Zone à 30 km/h à Lyon, deux ans après sa mise en place, quel est le bilan ?

Depuis le 30 mars 2022, la ville de Lyon a adopté le dispositif "ville 30". Une mesure destinée à améliorer la sécurité routière. Deux ans après, les chiffres des accidents sont à la baisse.

Un jeune homme à moto vient d'être contrôlé à 52 km/h sur une avenue limitée à 30. Aussitôt arrêté, il est verbalisé : 135 euros d'amende. Mais, le policier municipal en profite pour faire de la pédagogie. "Vous allez vite, une chute, ça peut être fatal, même à 52 km/h". Il ajoute : "j'ai fait une chute à moto à 32 km/h, je suis resté quatre mois en arrêt de travail".

Des opérations de contrôle

Les opérations de contrôle à Lyon se déroulent tous les jours. La police municipale dispose d'une équipe dédiée. Objectif : faire respecter les zones à 30 km/h.

Les effets se produisent. On est sur le bon chemin. En 2023, la police a effectué 2000 points de contrôle de la vitesse. Cela représente cinq à six contrôles par jour, sept jours sur sept, de 7h à 23h.

Mohamed Chihi, adjoint à la sécurité et à la tranquillité. Ville de Lyon

Une grande partie du territoire de la ville est passée à 30 Km/h. Depuis sa mise en place par la Ville de Lyon il y a deux ans, la tendance à la baisse de l’accidentalité se confirme.

En quatre ans, nous avons enregistré une diminution de 35 % des accidents corporels et une chute de 39 % des blessés graves. Cela démontre que c’est bien la combinaison de la baisse de la vitesse et de l’aménagement de l’espace public qui permet d'obtenir des résultats effectifs.

Grégory Doucet, maire (EELV) de Lyon

La ville de Lyon a été suivie dans ce dispositif par d'autres communes de la métropole. Elles sont 23 à avoir décrété le dispositif "ville 30", avec, à chaque fois, des signaux encourageants concernant la sécurité routière. Dans ces communes, les 30 km/h sont devenus la norme et les 50 km/h, l’exception.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité